Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Neuville-aux-Bois, le personnel de l'hôpital Pierre Lebrun attend le soutien de la population

-
Par , France Bleu Orléans

Les soignants de l'hôpital Pierre Lebrun se sont rassemblés devant l'établissement puis devant la mairie de Neuville-aux-Bois ce mardi 30 juin, dans le cadre d'une nouvelle journée nationale de mobilisation. Plus que des mercis, à Neuville les soignants réclament des moyens.

Manifestation des soignants de l'hôpital local de Neuville aux Bois
Manifestation des soignants de l'hôpital local de Neuville aux Bois © Radio France - Anne Oger

C'est une banderole installée à l'entrée de la ville, et au fronton de la mairie de Neuville-aux-Bois et disant "merci au personnel soignant" qui a décidé les syndicats à organiser leur manifestation en ville, pour s'adresser directement à la population. "On veut dire aux habitants et aux élus qui applaudissaient tous les soirs à 20h qu'il y a ici un hôpital qui est en train de mourir" explique Aurélien Lesage, le délégué Force Ouvrière. 

Manifestation des soignants de l'hôpital local de Neuville aux Bois
Manifestation des soignants de l'hôpital local de Neuville aux Bois © Radio France - Anne Oger

Selon lui et le personnel présent au rassemblement, la situation se dégrade depuis plus de deux ans dans cet hôpital. Les soignants s'étaient d'ailleurs déjà mobilisés en 2017, pour dénoncer le manque de moyens, des bâtiments vétustes, "du matériel obsolète qui n'est pas renouvelé" raconte une infirmière de nuit, Nathalie. Elle travaille dans à l'hôpital Pierre Lebrun depuis 32 ans. Et elle dénonce "un manque de considération envers le personnel, jamais un merci, alors que les conditions de travail sont de plus en plus difficiles".

Encore des chambres sans salle de bain

L'hôpital local de Neuville-aux-Bois accueille un peu moins de 200 résidents en EHPAD et compte aussi un petit service de médecine générale. Selon les salariés il était sur la liste du vaste plan de réhabilitation lancé par le conseil départemental du Loiret, le plan "Bien Vieillir". Mais "rien ne s'est passé depuis deux ans" explique Nathalie. "On a encore des chambres à deux lits, sans salle de bain. On sait que tout ne peut pas se faire en un jour, mais on n'a aucune perspective"

Pour Aurélien Lesage, cela donne des conditions d'accueil des résidents qui laissent largement à désirer : "ils n'ont qu'une douche toutes les deux semaines, pour certains. Et pendant l'épidémie de coronavirus, on manquait de tout, de masques, de gel hydroalcoolique, et même de protections hygiéniques pour nos résidents" regrette-t-il. Nathalie, l'infirmière, reconnait que l'épidémie n'a pas été mal gérée "sur le plan infectieux. On n'a pas eu de cas comme on l'a vu ailleurs. En revanche sur le plan humain, c'était une catastrophe, pour le personnel et pour les patients"

Un absentéisme très important

Le plus gros problème, selon les syndicats, c'est l'absentéisme du personnel, lié lui-même aux problèmes d'effectifs, selon Aurélien Lesage de Force Ouvrière : "les gens sont épuisés, on a mal partout. On fait seul des tâches qu'on doit faire à deux". Sandy une aide-soignante, confirme : "on fait des tâches normalement confiées aux infirmières. On fait ce qu'on peut, mais franchement on a l'impression d'être à l'usine, ça n'est pas ce qu'on veut pour nos patients. J'ai beaucoup de collègues qui sont parties, qui ont quitté le milieu hospitalier, et qui ne reviendront pas"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu