Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À Paris, le loyer moyen atteint plus de 1.000 euros par mois

jeudi 1 novembre 2018 à 18:30 Par Marie Roussel, France Bleu Paris

1.065 euros : c'est ce que doit débourser en moyenne un locataire à Paris aujourd'hui. Un chiffre en hausse par rapport à l'an dernier. Cela s'explique, entre autres, par la disparition du dispositif de l'encadrement des loyers et le développement des locations touristiques.

Le loyer moyen à Paris a augmenté de 3,3% par rapport à l'an dernier selon l'étude de LocService.fr
Le loyer moyen à Paris a augmenté de 3,3% par rapport à l'an dernier selon l'étude de LocService.fr © Maxppp - Vincent Isore

Paris, France

Désormais, un loyer à Paris coûte en moyenne 1.065 euros, selon une étude du site Locservice.fr qui met en lien des propriétaires avec des locataires. Un chiffre qui a augmenté de près de 3,5 % par rapport à l'année dernière. "C'est vrai que les prix à Paris intra-muros sont exorbitants, s'insurge cette Parisienne.  Avec mon compagnon, on cherche à partir pour pouvoir acheter hors de Paris. Ici, c'est impossible". Vincent, lui, a choisi la bonne vieille colocation. "Avant j'habitais Vincennes, j'étais à 900 euros pour un 30 mètres carrés meublé. Là je me suis mis en colocation, je suis parti à Boulogne j'ai divisé par deux mon loyer et j'ai augmenté ma surface."

Dérapage des loyers en 2018

La situation immobilière ne s'est pas arrangée cette année, depuis que le tribunal administratif de Paris a retoqué, en novembre 2017, le dispositif d'encadrement des loyers. "Cela a entraîné un dérapage immédiat, rapporte Jean-Yves Mano, président de l'association CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie). Avec une hausse moyenne au-delà de ce qui était prévu dans l'encadrement des loyers de 132 euros par mois supérieur à ce que les gens auraient dû payer."

Le développement de la location touristique enlève du marché un grand nombre de logements."

Le développement des locations touristiques, comme Airbnb, aggrave également les choses selon Jean-Yves Mano. "Il enlève du marché un grand nombre de logements qui étaient jusque-là disponibles pour les Parisiens eux-mêmes". Résultat : de plus en plus de Parisiens, découragés par les prix des loyers, partent habiter en banlieue. "Il y a là une modification de la sociologie parisienne, avec d'un côté les personnes qui ont un logement social et ceux du secteur privé. Soit ils ont de grands moyens, soit ils partent de Paris."

Alors que le prix du mètre carré dans la capitale tourne autour de 35 euros charges comprises, il est de 23,77 euros dans la petite couronne et de 18 euros dans la grande couronne.