Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A partir du 1er juillet, la consommation énergétique des logements sera plus précise à l'achat ou la location

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

A partir du 1er juillet 2021, deux nouvelles informations vont figurer dans le diagnostic de performance énergétique (DPE) d'un bien immobilier, en cas de vente ou de location.

Des annonces immobilières mentionnent le diagnostic de performance énergétique (DPE) à Thionville (Moselle), le 18 avril 2011 (illustration).
Des annonces immobilières mentionnent le diagnostic de performance énergétique (DPE) à Thionville (Moselle), le 18 avril 2011 (illustration). © Maxppp - Julio Pelaez

Proposer "un nouveau visuel plus clair" aux personnes qui achètent ou louent un logement : voilà l'objectif que s'est fixé le gouvernement, avec une refonte du diagnostic de performance énergétique (DPE). Ce diagnostic est obligatoire depuis 2006 mais le gouvernement veut "améliorer sa portée". Comme le détaille Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, dans Le Parisien lundi 15 février, deux nouvelles informations vont faire leur apparition à partir du 1er juillet 2021, "dans un objectif de pédagogie".

Une estimation de la facture annuelle d'énergie

Ainsi, vous trouverez notamment le niveau d'émissions de gaz à effets de serre de votre logement sur le nouveau diagnostic. Cette donnée sera d'abord exprimée en kilos de Co2 par mètre carré et par an, puis traduit sous la forme de kilomètres qu'une voiture devrait parcourir pour atteindre ce niveau. Il y aura aussi une estimation de la facture annuelle d'énergie, "sous la forme d'une fourchette de prix", afin notamment que le locataire ou l'acheter "puisse mieux anticiper son futur budget". Ces deux informations seront obligatoires à partir du 1er janvier 2022, y compris sur les annonces. 

Ces informations vont aussi permettre au locataire ou à l'acheteur de "comparer par la suite ses consommations réelles avec les estimations fournies" sur le diagnostic. Et à partir du 1er juillet, il sera possible de faire un second diagnostic puis de "se retourner contre le propriétaire du bien" loué ou acheté, s'il démontre que le premier était faux. Le propriétaire pourra également se retourner contre l'entreprise qui a réalisé le DPE. Et les victimes pourront demander réparation, d'abord lors d'un arrangement à l'amiable puis, si nécessaire, via une action au civil. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess