Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

A Périgueux, une cinquantaine d'enseignants vident leur cartable devant l'inspection d'académie

-
Par , France Bleu Périgord

A Périgueux en Dordogne, une cinquantaine d'enseignants ont "muré" symboliquement ce mercredi l'entrée de l'Inspection d'académie avec des manuels et du matériel scolaire. Ils protestent toujours contre la réforme du lycée et du baccalauréat mais également des retraites.

Les enseignants seront reçus vendredi par le directeur académique
Les enseignants seront reçus vendredi par le directeur académique © Radio France - Emmanuel Claverie

Périgueux, France

A Périgueux en Dordogne, les enseignants ont vidé leur sac ; ou plutôt leurs cartables. Une action symbolique pour dénoncer la réforme des lycées, du baccalauréat mais aussi celle des retraites. A l'appel de la FSU, de la CGT et de FO, une cinquantaine de personnes se sont réunies ce mercredi 22 janvier devant la Direction des services départementaux de l'Education nationale et ont symboliquement muré l'entrée principale avec des manuels et des fournitures scolaires.

Le directeur d'académie les recevra vendredi

"C'est une action symbolique pour montrer notre désaccord vis-à-vis de la politique gouvernementale, explique Elodie Lagarde, la secrétaire départementale FSU. On demande à ce que Jean-Michel Blanquer nous écoute un petit peu. Depuis qu'il est arrivé au pouvoir, il refuse d'écouter toute contestation enseignante et continue dans sa communication à dire que tout va bien, et qu'une minorité d'enseignants veut affoler la population. Ce n'est pas le cas à l'heure actuelle ! Et puis nous manifestons toujours contre la réforme du lycée et du baccalauréat. En ce moment se déroulent les épreuves de contrôle continu du baccalauréat, qui sont totalement impréparées. Faute d'information, faute de temps, les enseignants n'ont pas pu préparer correctement les élèves. Une situation que nous dénonçons depuis le mois de septembre, et à ce jour, aucune réponse du ministre".

Les enseignants réclamaient une audience au directeur d'académie de la Dordogne. Une délégation sera reçue vendredi 24 janvier à 16 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu