Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Poncé-sur-le-Loir, la mairie et les habitants se mobilisent pour rouvrir le bistrot du village

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu
Poncé-sur-le-Loir

A Poncé-sur-le-Loir, dans le sud Sarthe, le café du village est fermé depuis un an. La mairie et les habitants se mobilisent pour trouver un repreneur.

La café de Poncé est fermé depuis un an
La café de Poncé est fermé depuis un an © Radio France - Alice Kachaner

Joli petit village du sud Sarthe cherche bistrotier ! A Poncé-sur-le-Loir, une commune de 400 habitants, la mairie et les habitants se mobilisent pour rouvrir le bistrot du village. Celui-ci est fermé depuis un an faute de repreneurs. Pour faire bouger les choses, une quinzaine d'habitants a formé un collectif avec comme objectif : faire battre de nouveau le cœur du village.

Un clip pour attirer les repreneurs

Sur la devanture, une affichette jaune avec écrit en grosse lettres : "Si tu es bistrotier, viens à Poncé". C'est aussi le refrain d'une chanson créée pour l'occasion par un amoureux du village, Alain Gasiglia. 

Tous les moyens sont bons, pour trouver un repreneur, comme l'explique Patrick Ouvrard, habitant du village et membre du collectif : "Ça a commencé en passant des annonces sur SOS Villages, le Bon coin, et en installant une banderole sur la façade du bâtiment, et maintenant, ce clip d'Alain Gasiglia."

Un café avec restaurant

Depuis cette mobilisation, les efforts ont payé. La mairie a reçu une vingtaine de candidatures, dont 4 vraiment sérieuses. Le maire délégué de la commune, Guy de Malherbe, veut privilégier les projets locaux et surtout ceux qui proposent un service de restauration, profitable aux habitants mais aussi aux touristes. "On aimerait que ça redevienne un café de village comme ça a toujours été. On a beaucoup de chambres d'hôtes, ce sera donc un plus pour les personnes qui viennent passer un petit séjours chez nous". 

La mairie et le collectif analyseront l'ensemble des projets de reprise à partir du 12 novembre.

Les habitants veulent faire revivre le cœur du village
Les habitants veulent faire revivre le cœur du village © Radio France - Alice Kachaner
Choix de la station

À venir dansDanssecondess