Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vendée : une association achète et rénove une vieille maison pour héberger des migrants à Pouzauges

-
Par , France Bleu Loire Océan

L’association d'aide aux migrants AMI de Pouzauges, en Vendée, est en train de réaliser son dernier projet : face au manque de logement en location, elle a décidé d’acheter une maison. Les bénévoles se relaient pour la restaurer.

Les travaux devraient être terminés fin janvier
Les travaux devraient être terminés fin janvier © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Ils bricolent pour la bonne cause : à Pouzauges, dans le bocage vendéen, une association d'aide aux migrants (AMI) a trouvé une solution face au manque de logements : elle a carrément acheté une vieille maison,  qu'elle retape. Les bénévoles espèrent en avoir terminé au plus tard fin janvier.   

C’est une vrai ruche... pose de cloisons, de fenêtres, des sols, bientôt. A défaut d'être les rois du bricolage, les bénévoles font de leur mieux, comme Yves, qui se défini comme «petite main » : « j’ai participé à décoller la peinture, à reboucher des trous, et à casser des cloisons ! ». David, lui est en train de dégager des débris sur un plancher : « on a découvert qu’il y avait un plancher qui était crevé, donc, il fut préparer avant de réparer ».  Bien sûr, il y a aussi des artisans professionnels, notamment pour la plomberie ou l'électricité. 

Le plancher, en très mauvais état
Le plancher, en très mauvais état © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Cette maison pourra accueillir deux familles, huit personnes au total, avec des espaces communs, explique Yves Airaud, un autre bénévole : « le projet est de faire un logement au rez-de-chaussée avec cuisine, sanitaire, buanderie et salon, avec deux chambres à l’étage. L’autre partie, ce sera un studio ». 

Avant de réparer, il a fallu casser
Avant de réparer, il a fallu casser © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Appel aux dons 

Le budget total est de 65.000 euros, dont 25.000 pour l'achat de la maison, quand même en très mauvais état. Quant au financement, c’est tout simplement un prêt à la banque, détaille Yves Devaud, chargé des finances au sein de l'association AMI : « la banque nous fait confiance, puisque l’association ne fonctionne que grâce à des dons. En plus de ça, on a lancé un appel sur la plateforme de financement participatif Hello Asso. On en est à 9.000 euros sur un objectif de 15.000". Cet appel au don est actif jusqu’au 30 novembre. 

La maison est située près du centre ville
La maison est située près du centre ville © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Aujourd'hui,  l'association AMI est locataire de plusieurs logements. Elle ne va en conserver qu'un seul. A terme ce sont trois familles en tout qui pourront être hébergées. L'Ami de Pouzauges compte près de 260 adhérents. Depuis sa création il y a cinq ans, elle a aidé 300 migrants en attente de régularisation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess