Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À quoi servent nos impôts ?

-
Par , France Bleu Provence

Le sujet revient très fréquemment dans les thématiques des cahiers de doléances du grand débat national, à quoi servent nos impôts ? Comment est répartie la fiscalité ? Qu’est-ce que je paie avec ma taxe d'habitation ? La TVAsur tout ce que j’achète, à qui est-elle destinée ?

Centre des impots du prado
Centre des impots du prado © Radio France - laurent Grolée

Provence, France

Sur 1.000 euros d’impôts payés, la plus grosse part, 250 euros,  est consacrée à l’éducation et la recherche c'est à dire  nos écoles, collèges, lycées universités. La sécurité, celle du quotidien entre autres  avec la police nationale, et celle du territoire avec l’armée coûte 200 euros. 130 euros sont consacrés au développement des territoires, par exemple la création d'infrastructures routières ou ferroviaires. Autre dépense importante, 110 euros  pour la solidarité, il s’agit notamment des aides versées aux plus défavorisés, aux personnes âgées. 40 euros sont affectés pour le développement du logement et la politique de la ville.

Toujours sur 1000 euros d’impôts, l'union européenne nous coûte  50 euros Il ne faut pas oublier la dette de l’Etat, elle représente aujourd'hui  2.354 milliards d’euros  soit 50 euros  sur nos 1.000 euros. Pour être complet sachez que L’impôt sur le revenu représente  un quart  des recettes de l’État. Cependant il  n’est pas sa principale recette. La TVA, payée par tous dès qu’un achat est effectué (la baguette de pain chez le boulanger, les places de cinéma ou la machine à laver), représente un peu plus de la moitié des recettes de l’État. 

En Provence sommes-nous plus taxés qu’ailleurs ?

Non et oui. D’abord une petite explication. Il faut bien distinguer la fiscalité directe c'est à dire les impôts sur les revenus générés par votre activité professionnelle  mais aussi les taxes payées  aux collectivités locales, ville, département .par exemple, les distinguer des impôts indirects, ils sont payés à travers toutes vos  consommations, c'est notamment le cas de la TVA, elle est perçue par le vendeur et reversée ensuite à l’État. Et donc les provençaux  sur cette fiscalité indirecte paient la même chose que tous les français.

En revanche ce n’est pas le cas pour les impôts locaux .chaque collectivité fixe son taux. Ainsi Marseille est la deuxième ville en France  ou la taxe d’habitation est la plus élevée, derrière Lille, Toulon arrive à la 24e position des 42 plus grandes cités. Pour la taxe foncière payée par les propriétaires sur les bâtiments Toulon est 21e, Marseille 26e. Les chanceux habitants de Plan de Cuques sont dans le top 10 du foncier le moins élevé en France, Berre l’étang et Fos sur mer sont dans le top 5 du taux de taxe d’habitation les plus bas.

Choix de la station

France Bleu