Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Rennes, la bagagerie pour les sans-abris est ouverte

-
Par , France Bleu Armorique

Ce projet de bagagerie pour les sans-abris est né il y a trois ans à Rennes. Le lieu est enfin ouvert depuis ce lundi 18 janvier. Il permet aux SDF de venir déposer des affaires en toute sécurité dans une quarantaine de casiers, mais c’est aussi un lieu pour faire une pause.

Mel, une jeune sans-abris est venue ouvrir son casier à la bagagerie de Rennes
Mel, une jeune sans-abris est venue ouvrir son casier à la bagagerie de Rennes © Radio France - Céline Guétaz

Mel vit dans la rue depuis plusieurs années à Rennes. Elle a 32 ans et ce lundi soir, elle vient à la bagagerie-les clés solidaires pour déposer quelques affaires dans son casier, l’un des quarante casiers mis à disposition de ceux qui le souhaitent. La jeune femme ouvre le cadenas à code _« à l’intérieur, il y a deux paires de chaussures, une paire de chaussettes, mais aussi des serviettes hygiéniques, des lingettes. J_e vais venir déposer une valise de vêtements. Des choses auxquelles je tiens, que je ne veux pas perdre ou qu’on me vole ». Une autre femme, âgée de 37 ans a elle-aussi déposé des affaires personnelles «c’est un lieu sûr. J’y mets mon sac à main, avec ma carte bleue, j’ai confiance».

Des bénévoles et des sans-abris dans la cuisine partagée de la bagagerie de Rennes
Des bénévoles et des sans-abris dans la cuisine partagée de la bagagerie de Rennes © Radio France - Céline Guétaz

Une équipe d'une vingtaine de bénévoles 

Mais cette bagagerie, c’est loin d’être un simple local avec des casiers. « C’est un lieu de réconfort où on peut parler avec des gens qui nous comprennent, qui sont là bénévolement » explique cette femme qui vit dans la rue. « C'est un endroit où on se sent apaisée » ajoute Mel. Dans ce véritable lieu de vie, il y a deux pièces, joliment décorées : une cuisine aménagée pour partager une soupe, un repas ou un café, et une salle plus grande, avec les casiers, mais aussi des vêtements de rechange à disposition, et une bibliothèque. Chantal y est aujourd’hui bénévole «quand j’ai rencontré les équipes qui portaient ce projet, j’ai eu envie de les rejoindre, il y avait tellement d’enthousiasme dans ce projet » Chantal qui est aussi bénévole aux restos du coeur a choisi de venir ici quelques heures, le lundi et le samedi « les échanges que l’on va avoir autour des casiers, d’un café, d’une soupe, ce seront aussi des moments de partage, où les regards portés sont différents. Mon regard va sans doute changer aussi sur ceux qui vivent dans la rue »

C’est un lieu de vie, où on construit ensemble des projets dans l’esprit du vivre ensemble - Sadia Alami, co-fondatrice du projet 

Le projet est né il y a trois ans. C’était celui qui avait décroché le plus de votes lors du premier budget participatif de la ville de Rennes. « Aujourd’hui, nous sommes fières de le voir aboutir » explique Sadia Alami co-fondatrice du projet avec Gwendoline Chérel. « Ce projet appartient aujourd’hui à tous les rennais et on espère que des initiatives nouvelles et solidaires vont encore y voir le jour » ajoute Sadia Alami. Le lieu accueille par exemple un pressing solidaire «les rennais sont invités à venir chercher un sac rempli de linge sale, à le laver et le rapporter avec le linge propre». La bagagerie-les clés solidaires accueille aussi volontiers tous ceux qui voudraient donner un coup de main pour faire vivre ce lieu, désormais ouvert du lundi au samedi et un dimanche par mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess