Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Rennes la Fnac reste ouverte, les libraires et disquaires dénoncent un "manque d'équité"

-
Par , France Bleu Armorique

À Rennes comme partout en France, la Fnac est autorisée à rester ouverte pendant ce deuxième confinement puisqu'elle vend du matériel informatique. Une injustice pour les libraires.

La Fnac de Rennes.
La Fnac de Rennes. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Dans le centre commercial Colombia de Rennes, surprise pour ce premier jour de confinement, la Fnac est bien ouverte. La préfecture d'Ille-et-Vilaine confirme que c'est autorisé, puisque le groupe vend du matériel informatique. Si certains clients en profitent, d'autres sont étonnés et trouvent que la plupart des produits vendus ne sont "pas de première nécessité".

Colère des libraires, contraints à fermer

Les libraires, eux, sont dans l'incompréhension. Contraints à fermer, ils ne comprennent pas que les rayons livres des magasins Fnac soient toujours ouverts. Pour Dominique Fredj, directeur de la librairie Le Failler à Rennes, il faut qu'il y ait "une équité". Il ajoute : "On peut comprendre les mesures prises. Elles sont acceptables si elles sont justes. Là, si la Fnac continue à vendre des livres, ça ne l'est pas".

La Fnac continue de vendre tous ses produits, y compris les disques, DVD et jeux de sociétés. Pour Bérénice, l'ouverture de tous ces rayons est un peu incompréhensible : "ça n'est pas des biens de première nécessité. Je ne vais pas mettre sur mon attestation je vais acheter des jeux à la Fnac". D'autres habitants, eux, en profitent pour faire leurs derniers achats pour le télétravail, entre le casque pour l'ordinateur et les cartouches d'encre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess