Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Rennes, plus de beurre chez Cora: les producteurs de lait ne veulent pas être pointés du doigt

vendredi 27 octobre 2017 à 6:11 Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique

Dans les étals des grandes surfaces, le beurre commence à manquer. Chez Cora, à Pacé près de Rennes, le stock a carrément fondu. Une dizaine de producteurs de lait de la FDSEA et des JA a fait une descente, ce jeudi, dans le supermarché

Descente des producteurs de lait chez Cora
Descente des producteurs de lait chez Cora © Radio France - Brigitte Hug

Rennes, France

Le rayon est quasi vide dans le supermarché Cora de Pacé. Une affiche annonce "rupture sur le beurre" et évoque "la baisse de collecte de lait". L'explication ne plaît pas aux producteurs. "Arrêtons de mettre toute la faute sur le dos des paysans parce que ce n'est pas çà!", proteste le président de la section laitière de la FDSEA d'Ille-et-Vilaine, Frédéric David. Un producteur de lait arrache les affichettes pour y coller celles des deux syndicats agricoles: " Ce magasin manque de beurre parce qu' il ne veut pas le payer à son juste prix".

Croyez-moi, vous n'êtes pas près d'avoir du beurre!

En l’absence du directeur, le chef de rayon à des difficultés à expliquer la pénurie de beurre: "Les fournisseurs ne nous livrent pas. Nos frigos sont vides, nos réserves aussi.C'est une catastrophe pour nous et on ne sait pas pourquoi!". Le rayon du beurre est vide chez Cora mais pas celui des grandes surfaces voisines. Pourquoi? "Parce qu’elles ont accepté des hausses et donc, elles, sont livrées.", assure Frédéric David. En juin, les groupes Leclerc et Système U ont, en effet, révisé leur prix d’achat auprès des laiteries. Pas les autres. "Et ceux qui n'ont pas accepté les hausses, croyez-moi, vous n'êtes pas près d'avoir du beurre!". En clair, les transformateurs feront leur commerce ailleurs.

Quant aux clients, ils ne peuvent que constater le vide des étagères. Il ne reste que quelques plaquettes de beurre Agrilait. La marque locale continue d’approvisionner le supermarché. "C'est nous, consommateurs, qui créons cette pénurie de beurre. On se jette dessus.", reconnaît une ménagère. Elle part avec deux plaquettes de 500g. "Je n'en ai pas besoin de deux mais, bon, je cuisine au beurre, moi!".

Il ne reste plus que quelques plaquettes de beurre Agrilait - Radio France
Il ne reste plus que quelques plaquettes de beurre Agrilait © Radio France - Brigitte Hug