Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Mon Revenu de Base" va donner 1.000 euros par mois à des bénéficiaires tirés au sort

lundi 27 novembre 2017 à 4:00 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique et France Bleu

Alors que le département d'Ille et Vilaine se dit prêt à expérimenter le revenu de base, l'association Mon revenu de base tirera au sort dès le 6 décembre des personnes qui toucheront 1.000 euros par mois pendant un an, sans contreparties. La première réunion s'est tenue à Rennes il y a dix jours.

L'association Mon revenu de base mène une expérimentation d'un an à partir du 6 décembre
L'association Mon revenu de base mène une expérimentation d'un an à partir du 6 décembre © Radio France

Rennes, France

Toucher 1.000 euros par mois, sans contreparties, pendant un an : c'est ce que propose l'association Mon revenu de base aux personnes inscrites sur son site internet et qui seront tirées au sort le 6 décembre. L'idée est d'expérimenter auprès de quelques personnes le "revenu de base" qui a tant fait parler pendant la campagne présidentielle. Pour les membres de l'association à l'origine du projet, comme Pascal Branchu à Rennes, il s'agit de faire une expérimentation accompagnée d'un aspect scientifique, pour étudier les conséquences sur les bénéficiaires.

Ce n'est pas la charité qu'on fait. C'est une redistribution de richesse. On a eu 70.000 inscrits en 15 jours pour en bénéficier, c'est qu'il se passe quelque chose

Un financement participatif

In fine, seules quelques personnes devraient bénéficier du dispositif, car il est financé par les dons des citoyens, à défaut de subvention de l'Etat. En deux semaines, plus de 30.000 euros ont ainsi récoltés auprès de 10.000 donateurs. Un montant qui permet de financer un revenu de base pour trois personnes seulement. Certains ont fait des dons et se sont inscrits à la fois pour tenter d'être sélectionnés, comme Athanase Bassenne. Ce patron d'un petit restaurant à Rennes, qui sert une vingtaine de couverts chaque jour avec l'aide de son salarié : "si je suis sélectionné pour obtenir le revenu de base, je ne dirai pas non ! Ça me donnera un coup de pouce pour agrandir mon commerce, économiser davantage, voire embaucher quelqu'un".

Pour d'autres, il s'agit plutôt de réduire leur rythme de travail. Gaël, qui travaille dans une usine automobile, a postulé au tirage au sort dans ce but :

Pour moi, c'est un job alimentaire. Si j'ai le revenu de base, je pourrai travailler moins et me consacrer davantage à mes activités bénévoles

Convaincre les collectivités

Pour l'association Mon revenu de base, le but de cette expérimentation est avant tout de démontrer, en action conjointe avec des chercheurs, les effets et conséquences concrètes du revenu de base, dans l'espoir de voir les expérimentations se multiplier, mais cette fois sous l'égide des collectivités. L'idée fait peu à peu son chemin. Jean-Luc Chenut, président d'Ille-et-Vilaine, a annoncé dimanche vouloir expérimenter le revenu de base dans le département.

"On a proposé à la mairie de Rennes de financer quatre ou cinq revenus de base. On a également vu la région pour leur proposer de tester un revenu de base agricole dans chaque département breton", explique Pascal Branchu. D'où cette initiative prise directement par l'association, qui ne désespère pas pour autant de faire voter une loi d'expérimentation au niveau national par le gouvernement. "Le Sénat a fait une recommandation dans ce sens, indique Pascal Branchu. L'an dernier, Emmanuel Macron a déclaré lorsqu'il était en visite en Suisse, où ça a été testé, que le revenu de base était une idée intéressante à creuser. On va lui rappeler qu'aujourd'hui il est aux manettes, et qu'il faut passer des mots aux actes".

Le tirage au sort pour sélectionner les bénéficiaires de ce revenu de base aura lieu le 6 décembre. Il est toujours possible de s'inscrire sur le site internet pour faire des dons ou participer.