Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Dordogne : à Ribérac, les gilets jaunes ciblent les banques

Par

Au quinzième jour de mobilisation des gilets jaunes, plus de 130 personnes ont défilé ce samedi 1er décembre dans les rues de Ribérac. Cette fois, les manifestants ont ciblé les banques, bloquant les entrées des établissements, et empêchant les accès aux distributeurs automatiques de billets.

Les gilets jaunes ribéracois ont pris pour cibles les banques
Les gilets jaunes ribéracois ont pris pour cibles les banques © Radio France - Emmanuel Claverie

Concerts de klaxons, cornes de brumes, sifflets, vrombissement des motos, c'est un cortège bruyant qui a investi ce samedi matin le centre-ville de Ribérac. Plus de 130 gilets jaunes, se sont dirigés par petits groupes vers les cinq banques ouvertes le samedi, et se sont postés aux entrées, empêchant aux usagers de pénétrer dans les agences. Dans le même temps, les distributeurs de billets étaient neutralisés au moyen de banderoles, de sacs-poubelle, ou de drapeaux

Publicité
Logo France Bleu
Les gilets jaunes ont empêché l'accès aux distributeurs de billets © Radio France - Emmanuel Claverie

Les banques, un symbole

"Personne ne rentre dans les banques aujourd'hui" prévient Julien, le meneur du groupe à Ribérac. "Les banques, c'est un symbole" explique le jeune homme. "Macron était un banquier de Rothschild, donc pour marquer le coup nous avons décidé de bloquer les banques". Histoire de fermer les robinets, précise une banderole tendue devant l'agence BNP Paribas. 

Les gilets jaunes dans le centre-ville de Ribérac © Radio France - Emmanuel Claverie

Dans le cortège à l'ambiance bon enfant, les gilets jaunes n'en restent pas moins déterminés. Marie 33 ans est venue spécialement de Charente pour manifester ce matin à Ribérac avant d'aller embaucher. Aide-soignante, elle ne se dit pas surprise par l'attitude du gouvernement. "ils sont hors réalité" regrette-t-elle. "Personne vit ce qu'on peut vivre au quotidien. Je ne suis pas contre payer des impôts, mais que ce soit réparti de façon plus égalitaire". A quelques mètres de là, Marc un retraité parisien en vacances en Dordogne a tenu lui aussi à défiler ce matin. Se définissant comme plutôt aisé, lui se demande comment il va pouvoir gérer sa fin de vie. "Je me sens volé par l'Etat, lâche-t-il. "Et derrière, je ne vois pas dans quoi c'est réinvesti. Qu'on ne me dise pas que c'est dans les routes, elles sont de pire en pire ou pour l'éducation, les écoles ferment les unes après les autres. C'est une vraie injustice!"

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu