Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La société Meetphone développe ses bijoux connectés "bienveillants" à Robion

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

La société Meetphone développe depuis Robion, près de Cavaillon (Vaucluse), des bijoux connectés pour garantir votre sécurité. Un pendentif relié à votre smartphone qui permet de rassurer vos proches ou de donner l'alerte en cas de besoin.

Dominique Brogi, présidente de la société Meetphone, développe ces pendentifs "bienveillants"
Dominique Brogi, présidente de la société Meetphone, développe ces pendentifs "bienveillants" © Radio France - Marie Rouarch

Robion, France

C'est depuis Robion, près de Cavaillon, que se développe la marque "Oz bijoux", commercialisée par l'entreprise Meetphone. Des pendentifs ronds aux motifs et aux couleurs divers, jusque là, c'est assez classique. Mais leur particularité, c'est d'être connectés ! Un clic et vous pouvez alerter vos proches, leur dire que vous êtes en danger ou au contraire, bien en sécurité.

Le dispositif est plutôt simple : un bouton connecté du diamètre d'une pièce de 10 centimes d'euros environ, inséré dans un pendentif. Il suffit ensuite de télécharger l'application "Oz bijoux" sur votre smartphone et vous voilà en mesure de vous signaler, tant que votre portable se trouve dans un rayon de 30 mètres, et selon un système d'alerte gradué. 

Trois niveaux d'alerte

Une pression sur votre pendentif, c'est "le clic qui rassure" explique Dominique Brogi, présidente de la société Meetphone.  Un SMS envoyé à cinq personnes maximum, avec votre géolocalisation et un texte personnalisé. Pour dire par exemple, "ma réunion dure plus longtemps que prévu, je ne peux pas répondre au téléphone, mais tout va bien." 

Le SMS envoyé à vos contacts comprend un lien pour vous géolocaliser - Radio France
Le SMS envoyé à vos contacts comprend un lien pour vous géolocaliser © Radio France - Marie Rouarch

Deux pressions, c'est le "double clic qui sauve". Dans ce cas, vos contacts reçoivent un SMS, un mail et un coup de téléphone. Au bout du fil, un serveur qui diffuse un message pré-enregistré : "message d'urgence envoyé grâce bijou de sécurité de Dominique Brogi, qui demande du secours. Dominique Brogi se trouve actuellement à Le Chêne vert, 31 allée du Canier, 84 140 Robion, France. Retrouvez ce message avec sa position géographique par SMS, il vous a été envoyé dans la foulée".

Vos destinataires reçoivent dans la foulée de l'appel, un SMS d'alerte avec votre géolocalisation - Radio France
Vos destinataires reçoivent dans la foulée de l'appel, un SMS d'alerte avec votre géolocalisation © Radio France - Marie Rouarch

Enfin troisième niveau, une pression prolongée déclenche un enregistrement ou au choix, une alarme que l'on fait cesser en renouvelant cette pression pendant deux secondes.

Rassurer au quotidien

Ce dispositif, sans abonnement payant, est adapté aux seniors, connectés puisqu'il faut forcément un smartphone pour le faire fonctionner, mais pas uniquement. Le produit se veut grand public : pour les joggeuses, pour les chauffeurs de taxis, les infirmières qui se rendent à domicile, les personnes qui travaillent de nuit, les personnes à la santé fragile qui veulent pouvoir partir se promener sans avoir le portable à la main, etc. Des personnes en tout cas qui veulent pouvoir se signaler discrètement via une ou deux pressions sur leur pendentif.

Pour l'instant, ces bijoux "bienveillants" sont exclusivement féminins mais les hommes auront un dispositif dédié dès la prochaine collection, prévue en septembre : un produit en forme de mousqueton qui pourra s'adapter à la ceinture.