Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Sablé et La Suze, les facteurs vent debout contre la réorganisation

mardi 27 novembre 2018 à 17:14 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine

Depuis le 23 octobre, les bureaux de poste de Sablé-sur-Sarthe et de La Suze ont changé d'organisation, dans le cadre d'un changement au niveau national. La CGT dénonce une surcharge de travail et des horaires intenables.

Quatre tournées sont supprimées dans les bureaux de poste de Sablé et La Suze
Quatre tournées sont supprimées dans les bureaux de poste de Sablé et La Suze © Radio France - Olivier Vidal

Sarthe, France

La réorganisation, pour les facteurs de Sablé et La Suze, c'est non ! Un peu plus d'un mois après la mise en place de nouveaux horaires de travail et la suppression de deux tournées dans chacun des bureaux de poste, les représentants de la CGT dénoncent l'impact sur la distribution du courrier et une pression trop grande sur les facteurs.

Une charge de travail supplémentaire

Sur les quarante-sept tournées que comptent les deux bureaux de poste, quatre ont été supprimées avec la réorganisation : la charge de travail est donc répartie entre les autres. "Quand vous enlevez deux tournées, ça rallonge les autres automatiquement, explique Cédric Levazeux, délégué CGT à la poste de Sablé. Pour ceux qui distribuent le courrier en zone rurale, ça peut rajouter 15 à 20 kilomètres".

Certains facteurs ne parviennent donc pas à boucler à temps leur tournée : "personnellement, j'ai le courrier de 120 usagers en plus, ça représente 25 à 45 minutes de travail supplémentaires, précise Daniel Freslon, délégué CGT et membre du CHSCT à La Poste de La Suze.Plus vous avez de clients, plus vous avez de chances d'avoir des colis à distribuer, qui mettent plus de temps. D'après le logiciel de La Poste, on a une minute trente pour distribuer un colis !".

Une pause obligatoire, distribution de courrier en retard

En parallèle, la nouvelle organisation du travail prévoit une pause "méridienne" de 45 minutes : "avant on faisait 6h-13h avec 20 minutes de pause payées, indique Cédric Levazeux. Maintenant, on fait 8h-15h45, avec une coupure de trois quart d'heure non payée". De fait, les facteurs qui respectent cette pause pour déjeuner ont du mal à boucler leur tournée à temps, en raison de la surcharge de travail. 

"D'autres rognent sur leur pause déjeuner pour distribuer tout le courrier sans retard, car ils aiment le travail bien fait", ajoute Daniel Freslon. Le responsable CGT insiste donc auprès de ses collègues pour qu'ils prennent le temps de manger, autrement "ils vont faire un malaise ou de l'hypoglycémie, avec le risque de créer un accident".

D'après la CGT, la Poste refuse de payer des heures supplémentaires aux facteurs pour qu'ils terminent leurs tournées dans la journée.

Mal-être chez les facteurs 

La sensation de courir après le temps ou de ne pas finir sa tournée, et donc revenir avec du courrier non distribué, "on sent bien que ça démoralise", lance Daniel Freslon. _J'essaie d'alerter mais certains vont bientôt craquer dans les équipes_"

Quand vous n'arrivez pas à faire votre travail comme il se doit, vous êtes déçus et c'est du stress permanent.