Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

À Saint-Aigny, près du Blanc : des habitants sans électricité pendant presque trois jours

-
Par , France Bleu Berry

Des habitants de Saint-Aigny, près du Blanc, sont restés presque trois jours sans électricité. La vétusté des installations pourrait être à l'origine de la panne de courant, qui a également eu lieu en plein pendant la tempête Miguel. L'électricité est revenue ce lundi soir vers 18 h.

Résumé d'un week-end de galère sans électricité avec Anne-Sophie et sa fille, Élio, 8 ans : le réfrigérateur plein de produits perdus, et des bougies à la place des ampoules.
Résumé d'un week-end de galère sans électricité avec Anne-Sophie et sa fille, Élio, 8 ans : le réfrigérateur plein de produits perdus, et des bougies à la place des ampoules. © Radio France

Drôle de week-end pour les habitants du hameau La Botterie, à Saint-Aigny, près du Blanc. Ils ont vécu presque trois jours sans électricité. La panne de courant a commencé dans la nuit de vendredi à samedi : un des fils d'un poteau électrique s'est détaché et est tombé dans le jardin d'un des couples qui vit là. Les habitants ont ensuite essayé de joindre Enedis toute la journée du samedi. Le premier technicien s'est finalement déplacé vers 17 h ce jour-là, alors que l'entreprise s'engage normalement à rétablir l'électricité dans les quatre heures qui suivent la panne. Ce week-end, Enedis a été submergé d'appels de particuliers à cause de la tempête Miguel et n'a pas réussi à faire face aux demandes de réparation malgré les renforts humains et matériels qui ont été déployés.

Système débrouille pendant presque trois jours

C'est Claudine et son mari qui ont remarqué le fil électrique cassé dans leur jardin, vers 7h samedi matin. Cette habitante de 57 ans appelle alors Enedis pour les prévenir. Il faudra ensuite qu'elle rappelle pour qu'un employé finisse par venir sur place, il est alors 17h. "Vous n'êtes pas notre priorité", lui aurait alors lancé l'employé d'Enedis : il affirme que la panne sera réparée le lendemain, soit le dimanche.  Les huit habitants du hameau, n'ayant pas de nouvelles des agents, commencent à s'organiser. Un d'entre eux récupère un groupe électrogène pour brancher les appareils électriques comme les réfrigérateurs.  Ils mettent en place un système débrouille pendant presque trois jours.

Système débrouille pour raccorder le réfrigérateur au groupe électrogène, prêté par le voisin. - Radio France
Système débrouille pour raccorder le réfrigérateur au groupe électrogène, prêté par le voisin. © Radio France

Il y a un fil qui provient du groupe électrogène que la commune a prêté au voisin : on a essayé d'alimenter comme on pouvait de sa maison à la nôtre. Il y a un escabeau et des bouts de bois qui tiennent le fil pour ne pas qu'il soit à terre. De toutes façons à la campagne, il faut être un peu bricoleur.          
Claudine,  une des habitantes du hameau

Un peu plus loin dans le hameau, Anne-Sophie, une autre habitante, qui vit avec sa fille de huit ans. Elle n'a pas pu se raccorder au groupe électrogène et a perdu presque tous les produits qu'il y avait dans son réfrigérateur : "_des yaourts, des blinis... le jambon, on l'a mangé direct. Les sauces, le ketchup et la mayo(nnaise), ça devrait alle_r". "Il y a des fourmis et une odeur désagréable", soupire-t-elle.

Les employés d'Enedis sont finalement revenus ce lundi après-midi pour rétablir le courant. Une demi-heure après leur départ, l'électricité a été à nouveau coupée. Il a fallu qu'ils reviennent vers 18h pour que le courant soit définitivement rétabli. 

Enedis présente ses excuses aux habitants touchés par la panne de courant et parle d'une "situation exceptionnelle".

Les employés d'Enedis réparent un fil électrique dans le hameau La Botterie à Saint-Aigny. - Radio France
Les employés d'Enedis réparent un fil électrique dans le hameau La Botterie à Saint-Aigny. © Radio France

Reportage dans le hameau La Botterie à Saint-Aigny.