Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Sens et ses environs, il reste 150.000 euros d'aides directes à distribuer aux commerçants et artisans

-
Par , France Bleu Auxerre

Dans la cadre du plan de relance, l'agglomération et la région, proposent des aides directes à l'investissement (Fonds régional des territoires) pour les artisans et commerçants du Grand Sénonais. Des aides pouvant aller jusqu'à 5000 euros, pour améliorer son outil de travail ou faire des travaux.

Valérie Bonjour a fondé le restaurant Soupes et Cocottes à Sens en 2019. Aujourd'hui, elle innove avec la fabrication de conserves
Valérie Bonjour a fondé le restaurant Soupes et Cocottes à Sens en 2019. Aujourd'hui, elle innove avec la fabrication de conserves © Radio France - Renaud Candelier

Voilà le genre d’annonce qui fait plaisir, Si vous êtes artisan ou commerçant dans le Sénonais, sachez qu’il reste encore beaucoup d’argent à distribuer, dans le cadre du plan de relance : plus de 150.000 euros d’aides directes n’ont pas encore trouvé preneur. Des aides à l’investissement décidées par la région et l’agglomération, qui peuvent concerner beaucoup de petites entreprises de moins de dix salariés. 

Exemple d'un restaurant qui innove

Valérie Bonjour est à la tête du restaurant Soupes et Cocottes ouvert à Sens en 2019. Elle a décidé de se lancer dans la fabrication de conserves pendant que son restaurant est fermé (en plus des plats à emporter). L'entrepreneuse a reçu 5.000 euros de subvention après avoir déposé un dossier auprès de l'agglomération : "j'étais partie en octobre à Avignon, faire une formation en conserverie de manière à investir dans un autoclave, pour pouvoir faire nos conserves. C'est une machine qui coûte aux alentours de 15.000 euros. Quand on a fait ce choix d'investissement, nous étions face à une fermeture définitive. On n'aurait pas pu se relever de cette deuxième fermeture d'une durée de quatre ou cinq mois."

Rénover sa boutique pour résister

Vingt-sept entreprises du Sénonais ont déjà bénéficié de ce fonds régional des territoires, Francis Sarlin, manager du commerce : "on a une coiffeuse par exemple qui est à Marsangy qui a décidé de refaire des travaux, de changer du matériel. Cela veut dire avoir une boutique qui est accueillante pour les clients. D'avoir un magasin qui n'est pas entretenu  que ce soit de l'artisanat ou du commerce, actuellement, on perd très très vite des clients."

Environ cinquante dossiers pourraient encore être acceptés

Bien sûr, il faut de la trésorerie pour investir, mais comment expliquer que seulement un tiers des aides annoncées au mois de décembre ont été distribuées ? Clarisse Quentin, vice-présidente de l’agglomération sénonaise : "A ce jour, il reste une enveloppe de plus de 150.000 euros. On a lancé cela en décembre et pour les commerçant, c'est un mois très dense. Pour les artisans, c'est souvent une période de vacances. Là, au mois de janvier, on est dans les bilans, c'est le bon timing pour monter un dossier." Les aides peuvent aller jusqu’à 5000 euros et concernent tous types d’investissements pour les entreprises de moins de dix salariés (hors agriculture et industrie). Vous trouvez l'accès au dossier de subvention ici

#MaSolution avec France Bleu
#MaSolution avec France Bleu -

"Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !"

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess