Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

À Sevran, l'État décerne son label "France Services" au guichet multiservices des Beaudottes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Le PIMMS (Point Information Médiation Multi Services) de Sevran en Seine-Saint-Denis vient d'obtenir le label "France Services", délivré par l'État.

 À Sevran, le guichet multiservices obtient le label "France Services"
À Sevran, le guichet multiservices obtient le label "France Services" © Radio France - Hajera Mohammad

Sevran, France

C'était l'une des annonces du gouvernement, l'année dernière, pour répondre à la crise des gilets jaunes : créer des structures regroupant un panier de neuf services publics pour que chaque citoyen puisse y avoir accès, à moins de 30 minutes de son domicile. Depuis le 1er janvier, 460 maisons de services publics ont obtenu le label "France Services"

13 000 personnes aidées chaque année

En Seine-Saint-Denis, ce sont les PIMMS (point information médiation multi services) de Noisy-le-Grand et de Sevran qui bénéficient désormais de ce label. À Sevran, la structure, qui existe depuis 2013 dans le quartier des Beaudottes, accueille déjà 13.000 personnes chaque année qui ont besoin d'aide dans leurs démarches (permis de conduite, factures d'électricité, sécurité sociale, pôle emploi...).

"Pour beaucoup de personnes, il y a la barrière de la langue, la fracture numérique ou tout simplement des problèmes d'autonomie qui les empêchent de se rendre aux guichets de ces services et certaines personnes peuvent se décourager", explique Donatella Lleras, la directrice du PIMMS. Pourtant, elle le reconnaît ce label "ne changera rien concrètement" dans le travail déjà réalisé au quotidien ici. Une dizaine de médiateurs sociaux accueillent les usagers

Un label pour la "qualité" du service 

Mais alors à quoi sert ce label ? "C'est plus une question de continuité, de reconnaissance et pour la suite", affirme la directrice. Anne-Claire Mialot, la nouvelle préfète à l'égalité des chances de Seine-Saint-Denis, reconnaît que ce PIMMS de Sevran, est déjà bien ancré dans la ville et dans sa mission mais selon elle, "ce label, c'est une garantie de qualité". "La labellisation va permettre aux médiateurs d'être formés sur tous les services publics pour qu'ils puissent répondre au mieux aux usagers... il s'agit aussi de développer les outils numériques pour permettre un meilleur accès aux sites internet de tous les services publics". 

Francine, embauchée comme médiatrice sociale, en décembre dernier, accepte plutôt bien l'idée des nouvelles formations proposées. "Par exemple, là, je gère un dossier Ameli (Sécurité sociale) et je ne ne maîtrise pas encore tout car je n'ai pas eu de formation spécifique sur le sujet", reconnaît-elle. 

Des subventions supplémentaires ?

Ce nouveau label signifie-t-il que l'État va investir d'avantage financièrement pour le fonctionnement de ce PIMMS ? "On l'espère", avoue Donatella Lleras. Une augmentation de la subvention pourrait être envisagée, selon la préfecture qui n'indique aucun montant pour autant. Aujourd'hui,la structure reçoit une subvention annuelle de 30 000 euros de la part de l'État.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu