Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Tours, les commerçants se demandent si les ventes privées n'arrivent pas trop tôt

-
Par , France Bleu Touraine
Tours, France

Les ventes privées ont démarré ce 26 décembre et les Tourangeaux comme beaucoup d'autres Français sont donc revenus dans les magasins dès le lendemain de Noël pour profiter des bonnes affaires. Jusqu'à -30 voire -50% pour les clients fidélisés. Trop tôt selon certains commerçants.

Rue de Bordeaux
Rue de Bordeaux © Radio France - François Desplans

La foule dans les magasins dès le lendemain de noël. Rue nationale ou encore rue de Bordeaux, les Tourangeaux étaient nombreux hier à faire les boutiques. Non pas pour échanger leurs cadeaux mais pour profiter des ventes privées, avec à la clé des promos à -30 voire - 50% chez certaines marques. Des bonnes affaires prévues jusqu'aux soldes d'hiver pour récompenser les clients fidèles. 

Refaire du shopping juste après Noël ? 

Pour certains commerçants, ces ventes privées arrivent trop tôt. Le 26 décembre, les clients n'ont pas tous la tête au shopping, bonnes affaires ou pas d'ailleurs. Et certains magasins tourangeaux reconnaissent que ce premier jour de ventes privées reste timide. Ça commencera vraiment ce mercredi ou en fin de semaine. 

Plus que le timing, c'est la multitude de ces opérations à prix barrés qui inquiète Jean-Jacques Hébras, le patron de l'association des commerçants de Tours. Entres les soldes, les ventes privées, le Black Friday et toutes les autres promotions ici ou là, c'est à se demander si les clients vont vouloir consommer le reste de l'année. 

Je pense que les commerçants sont en train de se tirer une balle dans le pied ! A force de tirer sur les prix, comment on va pouvoir faire du chiffre sans marge. Comment on va pouvoir payer nos loyers, comment on va pouvoir payer notre personnel ? Moi, j'ai pas appris mon métier comme ça et je suis un petit peu perdu par ce genre d'opérations" Jean-Jacques Hébras

Choix de la station

À venir dansDanssecondess