Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

À Tours, les magasins de vêtements préparent la réouverture

-
Par , France Bleu Touraine

Boire en verre en terrasse, aller au cinéma, faire du shopping... Tout ça sera de nouveau possible à partir du mercredi 19 mai. Et il n'y a pas que les clients qui attendent cette réouverture avec impatience, les professionnels aussi. Les commerces tourangeaux s'activent pour être prêts le jour J.

Julie Cebron agence son magasin en vue de la réouverture le 19 mai.
Julie Cebron agence son magasin en vue de la réouverture le 19 mai. © Radio France - Adrien Bossard

Le grand jour approche pour les commerçants jugés "non essentiels" dans cette crise sanitaire. Comme les lieux culturels et les terrasses de bars et restaurants, ils vont pouvoir rouvrir mercredi 19 mai, avec une jauge d'un client pour 8 m²

Dans la boutique de vêtements "Encore des filles", près de la rue Nationale à Tours, Julie Cebron est sur tous les fronts pour être prête à accueillir de nouveau ses clients. "Là, je reviens de chez le pressing où j'avais amené les rideaux des cabines d'essayage, explique la gérante. J'en ai profité aussi pour passer un coup de peinture là où il y en avait besoin, un bon coup de rénovateur sur le parquet également parce qu'il ne faut pas de passage pendant plusieurs jours. Ces choses-là, en général, je le fais l'été quand je ferme."

Un dernier coup d'aspirateur avant l'arrivée des clients.
Un dernier coup d'aspirateur avant l'arrivée des clients. © Radio France - Adrien Bossard

C'est la délivrance car [...] je commence fermement à m'ennuyer

S'il reste encore à faire les vitres, à passer un dernier petit coup de chiffon sur les étagères, la collection printemps-été est déjà agencée en magasin. "C'est la délivrance car ça fait un mois et demi que je suis fermée et je commence fermement à m'ennuyer. Je tourne en rond et j'ai hâte de revoir mes clientes. Même dans le quartier, tous les autres commerçants qui étaient encore ouverts sont contents qu'on remonte le store. Cela va permettre à la ville de revivre."

D'un point de vue financier, cette réouverture va lui faire du bien. Car même si Julie Cebron a maintenu une activité pendant le confinement avec le "click and collect", ça n'a rien à voir. "Disons que mes clientes restaient sur le pas de la porte pendant que je leur apportais leur colis, elles ne pouvaient pas rentrer, essayer, voir des habits qui pouvaient potentiellement leur plaire. J'ai eu une perte de chiffres d'affaires de 60% en avril. Mais bon, l'an dernier, j'ai rattrapé en septembre, sur un mois, toutes les pertes liées au premier confinement de mi-mars à mi-mai donc espérons que ce soit la même chose."

Dans le doute et pour rattraper le retard, elle restera ouverte tout l'été au lieu de fermer pendant 15 jours, les deux dernières semaines d'août, comme elle en avait l'habitude.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess