Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Vernoux-en-Vivarais, une cinquantaine d'emplois grâce à une nouvelle usine

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le groupe Vincent, spécialiste de la carrosserie industrielle, va implanter une nouvelle usine à Vernoux-en-Vivarais (Ardèche) dans les anciens bâtiments de l'entreprise Pierrefeu. Une cinquantaine d'emplois vont être créés d'ici 2023.

La communauté de communes Privas Centre Ardèche assure qu'elle apportera son aide sur le volet Emploi du projet.
La communauté de communes Privas Centre Ardèche assure qu'elle apportera son aide sur le volet Emploi du projet. © Radio France - François Breton

C'est tout un symbole : les anciens bâtiments de l'entreprise Pierrefeu, à Vernoux-en-Vivarais (Ardèche), vont de nouveau accueillir une activité industrielle. Le groupe Vincent va installer une nouvelle usine dans les anciens locaux de l'entreprise de menuiserie, liquidée en 2016. L'activité débutera à la rentrée après des travaux d'aménagements dans cet immense espace.

L'entreprise aménage des poids-lourds utilitaires. "Il faut savoir que les constructeurs comme Mercedes, Man ou encore Renault Trucks, font seulement des moteurs, des roues, des cabines, détaille Rémy Vincent, l'un des dirigeants du groupe. Tout ce qui derrière la cabine est fait par des carrossiers industriels." Avec cette usine, le groupe Vincent va réceptionner des véhicules nus et leur ajouter des bennes, des grues ou encore des bras articulés.

Des recrutements à court terme

D'ici 2023, 350 camions préparés devraient sortir de l'usine chaque année. Cinq personnes, des salariés expérimentés de la société, vont lancer l'activité en septembre prochain. Très vite, il va falloir recruter des personnes. "Nous recherchons, à court terme, des soudeurs, des hydrauliciens, des électriciens, un bureau des méthodes, détaille Stéphane Crespin, le responsable technique. Nous cherchons aussi des bons bricoleurs, des gens qui ont envie de bien faire." Ces derniers seront formés par l'entreprise pour répondre à certains besoins spécifiques.

Pourquoi Vernoux-en-Vivarais ? 

Le groupe a déjà l'une de ses filiales implantée dans la commune : la carrosserie Jarjat. Le bâtiment répond aussi aux besoins de l'entreprise. "Et puis Vernoux, c'est une ville dans laquelle nous pensons qu'il fait bon vivre. Nous sommes à peu près certains de trouver de la main d'oeuvre locale, stable et qui reste, justifie Emilie Fraisse, dirigeante de la société Palfinger France, qui fournit différents équipements pour les camions et qui est associée au projet.

Avec cette usine, l'entreprise veut produire en série, par exemple fournir 15 camions aménagés avec la même benne pour un seul client. L'entreprise pourrait aussi à terme carrosser des camions plus petits (3,5 tonnes).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu