Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Abattoir de Blancafort : l'association L214 demande l'arrêt provisoire de l'activité

-
Par , France Bleu Berry

L'association L214 a diffusé jeudi matin une vidéo dans laquelle on peut voir des conditions d'abattage indignes. Ce qu'a aussi constaté la préfecture du Cher qui a laissé 48h à l'établissement pour se mettre aux normes. C'est insuffisant pour L214

La vidéo de l'association L214 a été diffusée jeudi matin
La vidéo de l'association L214 a été diffusée jeudi matin - capture d'écran L214

L'abattoir de Blancafort dans le Cher est pointé du doigt en cette fin de semaine pour des pratiques jugées indignes envers les animaux, pratiques mises au jour par une vidéo de l'association L214 à voir ici. Mercredi soir la préfecture du Cher a retiré l'agrément du site pour 48h en lui demandant de se mettre aux normes. 

La Direccte s'y est engagée et en attendant l'activité sur le site se poursuit. Ce que ne comprend pas Sébastien Arsac, le cofondateur de l'association L214, "les chaines d'abattage continuent de tourner alors qu'elles sont totalement en infraction avec la réglementation. Ce qui est fou c'est que les problèmes qui sont pointés sont des problèmes d'infrastructure. On ne voit pas comment en 48h un abattoir qui est toujours en fonctionnement pourrait adopter des mesures pour corriger ces défauts de conformité."

Sébastien Arsac est le cofondateur de l'association L214

Par ailleurs, des salariés dénoncent sur France Bleu Berry des conditions de travail et des cadences infernales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess