Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Abbeville : la zone commerciale prend forme sur le site de l'ancienne sucrerie

vendredi 25 août 2017 à 19:05 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Les travaux se poursuivent sur la zone commerciale autour du futur Intermarché. L'actuel supermarché de la route d'Hesdin va y emménager d'ici six mois. Au total, une trentaine d'enseignes sont attendues.

Le chantier doit être livré en janvier 2018
Le chantier doit être livré en janvier 2018 © Radio France - Claudia Calmel

Abbeville, France

Le balai des camions et des pelleteuses continue sur le site de l'ancienne sucrerie d'Abbeville. Un ensemble de plus de 45.000 m2 qui va accueillir à terme une trentaine d'enseignes. La livraison de l'ensemble est prévue début janvier.

La cheminée de l'ancienne sucrerie a été conservée - Radio France
La cheminée de l'ancienne sucrerie a été conservée © Radio France - Claudia Calmel

Le projet a été construit autour de la cheminée de l'ancienne sucrerie. Tout un symbole pour Julien Béron, qui s'occupe des affaires immobilière du groupe Intermarché dans les Hauts de France : "Il nous a semblé important de la conserver et d'utiliser cette construction comme un emblème, un totem. C'est vraiment la partie centrale, le cœur du projet. On a aussi voulu faire un clin d’œil à ce passé industriel : les toitures des bâtiments sont en dents de scie pour reprendre les codes architecturaux de l'époque."

Julien Béron s'occupe des affaires immobilières du groupe Intermarché pour les Hauts de France  - Radio France
Julien Béron s'occupe des affaires immobilières du groupe Intermarché pour les Hauts de France © Radio France - Claudia Calmel

Près de 80% des boutiques de la future zone commerciale seraient déjà commercialisées. Au total, il y aura une trentaine d'enseignes : un hypermarché, mais aussi un cinéma, un Burger King, une brasserie Poivre Rouge, un supermarché bio, des enseignes de services et peut-être une Fnac. Des marques nationales qui pourraient faire de l'ombre aux commerçants du centre d'Abbeville. Mais pour Laurent Parsis, le vice-président de la Communauté d'agglomération de la Baie de Somme chargé du développement économique, les deux pôles seront complémentaires : "Le cinéma, par exemple, est très emblématique : on va faire venir tous les gens qui sont sur l'ouest du département qui n'auront plus besoin de se déplacer à Amiens pour aller voir les films au moment de leur sortie. Forcément, ces gens consommeront à Abbeville, que ce soit sur le site de la nouvelle zone ou en centre ville : ça ne peut être que positif pour l'ensemble de l'abbevillois."

Laurent Parsis, vice-président chargé du développement économique à la Communauté d'Agglomération de la Baie de Somme - Radio France
Laurent Parsis, vice-président chargé du développement économique à la Communauté d'Agglomération de la Baie de Somme © Radio France - Claudia Calmel

Mais pas de quoi rassurer Justine Desbendras. Elle est fleuriste en centre ville : "Pour moi, ce sera quitte ou double. Soit cette zone va créer de l'emploi et donner plus de pouvoir d'achat aux Abbevillois, ce qui serait positif pour tout le monde. Soit elle va tuer le commerce en centre ville. Ce sont de grandes enseignes qui vont venir s'installer : en général, ça plaît aux clients. Ça risque d'être compliqué pour nous, les petits magasins."

Justine Debendras et Fréderique, sa mère, qui lui donne un coup de main de temps en temps - Radio France
Justine Debendras et Fréderique, sa mère, qui lui donne un coup de main de temps en temps © Radio France - Claudia Calmel

A la fin des travaux, la zone commerciale devrait ressembler à ça :

Perspectives d'ambiance - Aucun(e)
Perspectives d'ambiance - Outsign

D'ici deux à trois ans, la zone commerciale de l'ancienne sucrerie d'Abbeville devrait aussi accueillir un pôle médical et près de 200 logements.