Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Abbeville : une taxe pour les propriétaires de commerces vides

-
Par , France Bleu Picardie

Un projet de taxe pour les propriétaires de locaux commerciaux vides va être présenté ce lundi 1er avril au vote du conseil municipal d'Abbeville. Dans les principales rues commerçantes, une vingtaine de boutiques sont vides depuis au moins deux ans. La mairie veut voir leurs portes rouvrir.

Dans les principales rues commerciales du centre d'Abbeville, une vingtaine de boutiques sont vides.
Dans les principales rues commerciales du centre d'Abbeville, une vingtaine de boutiques sont vides. © Radio France - Noémie Philippot

Abbeville, France

En vous promenant dans le centre d'Abbeville, impossible de les manquer : même dans les rues commerçantes, on passe devant des vitrines et des boutiques vides, parfois depuis plusieurs années. Il y en aurait une vingtaine au total. Le conseil municipal veut prendre en main ce problème, en faisant voter ce lundi 1er avril une taxe pour les propriétaires de locaux commerciaux vides depuis au moins deux ans. Un projet élaboré dans le cadre du programme national Action cœur de ville.

Le principe : taxer à hauteur de 20% du prix du loyer la première année où l'emplacement reste vite, 30% la deuxième, et 40% la troisième. "Ça va paraître un peu dur peut-être, mais il faut faire réagir les gens sur ces taux qui vont être assez forts dès la première année, explique Brigitte Garbe, maire adjointe au commerce et à l'animation à Abbeville._Impôts, taxes, ce n'est jamais bien vu_, et ce n'est pas facile de dire aux propriétaires "on se doit de vous parler de taxes pour vous faire réagir", mais pour moi, c'est positif." Une liste de locaux vides sera établie par la mairie, puis envoyée aux services fiscaux afin qu'ils contactent les propriétaires. 

La mairie veut concrétiser cette mesure d'ici 2020

Les commerçants du centre ville ne sont pas tous convaincus. Marie vend des vêtements pour enfants depuis 33 ans, mais aujourd'hui, elle est contrainte d'arrêter, faute de clients. Elle ne se verse plus de salaire, alors cette taxe, c'est une inquiétude supplémentaire : "Il y a beaucoup de concurrences sur les zones extérieures, alors nous mettre encore des charges parce que la boutique est fermée ... moi je ne demande qu'à vendre ! Ma retraite, elle ne va pas être terrible non plus, alors les taxes, merci !"

Ce n'est pas la solution idéale non plus selon l'association des commerçants d'Abbeville. Mais le constat est sans appel : il y a plus de fermetures de commerces que d'ouvertures, alors pour son président, Jean-Claude Diot, il est temps d'agir : "On a des exemples place Max Lejeune de locaux vacants depuis des années, qui mériteraient d'être exploités et qui ne le sont pas. Alors peut-être que cette taxe peut être une bonne idée. En tout cas, _plus il y aura de densité commerciale en centre ville, mieux ce sera_."

La mairie espère pouvoir concrétiser cette mesure rapidement, en communiquant la liste des propriétaires concernés aux services fiscaux au mois d'octobre 2019. La taxe pourrait alors être appliquée début 2020. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu