Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Accord UE-Japon : depuis janvier 2019, les exportations de vins alsaciens au Japon ont plus que doublé

mercredi 17 avril 2019 à 18:29 Par Wyloen Munhoz-Boillot, France Bleu Alsace

C'est l'une des conséquences de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Japon entré en vigueur en janvier 2019. L'exportation de vin alsacien a plus que doublé.

Etienne Loew, gérant du domaine Loew à Westhoffen (Bas-Rhin) exporte son vin au Japon.
Etienne Loew, gérant du domaine Loew à Westhoffen (Bas-Rhin) exporte son vin au Japon. © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

Alsace, France

Entré en vigueur le 1er janvier 2019, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne  et le Japon (ou JEFTA) a stimulé les exportations de vins alsaciens au Japon. Depuis le début de l'année, la quantité de vin alsacien vendu au Japon a augmenté de 60  %, selon le Conseil professionnel des vins d'Alsace (CIVA). Le Japon est désormais le premier marché d'exportation en Asie pour les producteurs de vin d'Alsace.

Une baisse de 0,70 euro à 1 euro sur le prix des vins alsaciens

Une hausse due notamment à la suppression des droits de douanes. "Depuis l'entrée en vigueur du traité, les droits de douanes sont passés de 15 % à 0 %. Cela correspond à une baisse de 0,70 euros sur le prix des vins non-effervescents et à une baisse de 1,10 euros sur le prix des vins effervescents", explique Foulques Aulagnon, responsable export au CIVA.

Le Japon est désormais le premier marché d'exportation en Asie pour les producteurs de vin d'Alsace. - Radio France
Le Japon est désormais le premier marché d'exportation en Asie pour les producteurs de vin d'Alsace. © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

Etienne Loew est viticulteur à Westhoffen (Bas-Rhin) depuis 23 ans. A la tête du domaine familial, il exporte au Japon depuis près de 20 ans. Depuis la mise en place de l'accord commercial, le Japon est devenu l'un de ses plus gros marchés à l'export. "Les importateurs japonais passent plus de commandes et ne travaillent plus à flux tendu. Résultat, le marché japonais représente désormais 10 % de nos exportations", se réjouit le viticulteur. 

Etienne Loew, gérant du domaine Loew à Westhoffen (Bas-Rhin) exporte son vin au Japon. - Radio France
Etienne Loew, gérant du domaine Loew à Westhoffen (Bas-Rhin) exporte son vin au Japon. © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

Au-delà de la suppression des droits de douanes, l'accord UE-Japon autorise les additifs utilisés dans le vin en Europe et reconnaît les indications géographiques protégées, comme les appellations "Alsace" et "vin d'Alsace".