Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Achats sur Internet : comment éviter les arnaques ?

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu
France

Les reventes de cadeaux de Noël sur Internet ont augmenté en 2019. Et plus il y a de ventes, plus il y a de chance de tomber sur une potentielle arnaque. Comment les éviter ? France Bleu Bourgogne a demandé conseil à un spécialiste.

Pour éviter les arnaques, il est conseillé de bien vérifier l'identité du vendeur.
Pour éviter les arnaques, il est conseillé de bien vérifier l'identité du vendeur. © Maxppp - Sébastien Jarry

Les reventes de cadeaux de Noël sur Internet sont en augmentation en 2019. Le 25 décembre, à midi, la plateforme Rakuten a par exemple assuré qu'elle comptait plus de 500.000 annonces déposées, contre 300.000 l'an dernier à la même heure. 

Et plus il y a de ventes, plus il y a de chance de tomber sur des arnaques, sur Le Bon Coin ou Vivastreet par exemple. Fin novembre, un homme était jugé à Dijon pour avoir arnaqué des dizaines de personnes. 

Nous avons demandé conseil à Charles-Henri Gougerot, le directeur de Obvy, un site internet qui permet de payer en ligne de façon sécurisée. Pour éviter les arnaques, d'après lui, le plus important est d'être prudent sur l'identité du vendeur : "Tout commence en général par un mail ou un SMS, qui est suivi d'une demande d'information de paiement ou une demande de paiement. Il faut toujours penser à regarder les adresses e-mail et les mails que l'on reçoit.", explique-t-il.

Toujours vérifier l'adresse mail du vendeur

D'après lui, les escrocs tentent souvent de rediriger vers de fausses interfaces de paiement, pour usurper nos informations : "Ils envoient un mail soit-disant officiel d'un service de paiement, mais l'adresse expéditeur est en réalité une adresse Gmail ou Hotmail. Sauf que les entreprises ont leur propre nom de domaine et n'utilisent pas ce genre de messagerie pour envoyer des mails officiels de demande de paiement." 

En cas d'arnaque, il est conseillé de recueillir le plus d'informations possible sur le vendeur, et d'aller déposer une plainte au commissariat. Pour faire remonter le problème directement au service compétent, on peut aussi faire un signalement de l'arnaque sur ce site du Ministère de l'intérieur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu