Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

La menuiserie Acibois près de Caen en passe d'être sauvée ?

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Rebondissement dans le dossier Acibois, à Mouen près de Caen. Alors que les bailleurs refusent le projet du repreneur et que l'entreprise s'apprêtait à mettre la clé sous la porte, la Région a décidé de s'engager pour la sauver.

Acibois Mouen
Acibois Mouen © Radio France - Carole LOUIS

"On s'était dit au revoir avec les salariés quand une heure après , j'ai reçu un message"    Emu Harold Stettler le PDG d'Acibois espérait ce qu'il considérait comme un possible  miracle . Il y a une semaine, le tribunal de commerce de Caen prononçait la liquidation du menuisier qui aura 90 ans cette année et l'entreprise devait définitivement fermer ses portes ce mercredi 12 février 2020. Dès mardi , le président de Région Hervé Morin avait adressé un SMS au dirigeant du crédit-bailleur BPI pour lui faire savoir " qu'il était impensable de laisser tomber une entreprise normande pour des raisons financières". Sans réponse " convenable " de la banque, la région a donc fait appel à la Shéma , société d’économie mixte de dimension régionale avec l'ADN , l'Agence de Développement de Normandie , pour  reprendre le bâtiment industriel aux crédit-bailleurs et  le louer au groupe Millet, le repreneur . Dans cette opération la Région  se substitue donc  à la Banque Publique d'Investissement.  Reste à convaincre maintenant les crédits-bailleurs et le repreneur d'accepter le montage.

Le tribunal de commerce de Caen qui a réuni en urgence le PDG d'Acibois et son représentant des personnels Vincent Leneveu  hier après- midi , a mis sa décision  d'accorder un mois supplémentaire pour finaliser les différentes offres , en délibéré pour la soirée ou jeudi matin.  Acibois emploie 40 salariés qui vont devoir encore patienter avant de savoir si vraiment leur entreprise et leurs emplois seront sauvés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu