Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Acte III pour les gilets jaunes: la mobilisation en Creuse ce samedi

samedi 1 décembre 2018 à 12:38 Par Sarah Vildeuil et Audrey Tison, France Bleu Creuse

Après deux semaines de mobilisation, les gilets jaunes sont prêts à continuer de se battre. A la mi-journée, au moins 250 personnes sont mobilisées dans le département.

Les gilets jaunes creusois sont de nouveau mobilisés
Les gilets jaunes creusois sont de nouveau mobilisés © Radio France - Benjamin Billot

Creuse, France

Troisième samedi de mobilisation pour les gilets jaunes creusois. A la mi-journée, il y a 90 gilets jaunes positionnés au carrefour de la Seiglière à Aubusson d'après les gendarmes, qui comptent également une centaine de personnes au carrefour de la Croisière (entre la nationale 145 et l’A20). Les gilets jaunes sont près d'une centaine sur les différents rond-points de Guéret : rond-point Pompidou, rond-point de l’Europe, rond-point du Colonel Fabien et rond-point Charsat (devant l'Intermarché de Sainte-Feyre). Dans tous les cas, il s’agit d'une présence physique, avec le plus souvent des barrages filtrants ponctuels, pour faire signer une pétition (qui réclame la destitution d'Emmanuel Macron).

Ce samedi matin, il y a eu aussi une mobilisation des gilets jaunes dans le centre-ville de Guéret.  Une quinzaine d'entre eux se sont notamment arrêtés devant les locaux de France Bleu Creuse avec des pancartes "menteurs" ou encore "liberté par omission". Les manifestants n'ont pas souhaité répondre à notre micro sur les raisons de ce mouvement. Ils ont ensuite rejoint la petite centaine de manifestants réunis devant la préfecture, à l'appel des syndicats CGT, FO et FSU.

Une délégation creusoise à Paris

Parmi les centaines de manifestants à Paris, des Creusois ont tenu à faire le déplacement pour dire non à la hausse du prix du carburant au plus près de l'Exécutif. Selon les porte-paroles du mouvement chez nous, ils sont 192 dans la capitale ce samedi.