Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Action des entreprises du BTP à la raffinerie de Donges ce lundi

-
Par , France Bleu Loire Océan

Depuis 4h ce lundi matin, une vingtaine de camions et d'engins de chantier sont positionnés aux abords de la raffinerie de Donges. Ils ralentissement les entrées et les sorties des camions citernes.

Une vingtaine de camions et d'engins de chantier se sont positionnés devant la raffinerie de Donges ce lundi matin
Une vingtaine de camions et d'engins de chantier se sont positionnés devant la raffinerie de Donges ce lundi matin - Vincent Le Gallic (CNATP)

Donges, France

Après les dépôts de carburants du Finistère, du Morbihan, d'Ille-et-Vilaine et de la Sarthe, les artisans du BTP ont décidé de bloquer la raffinerie de Donges ce lundi matin. La majorité d'entre eux viennent du Morbihan. En début de matinée, ils avaient positionné une vingtaine de camions et d'engins de chantier sur deux des trois ronds-points qui permettent d'accéder au dépôt. Jusque-là, il n'est donc pas bloqué mais les entrées et les sorties des camions citernes sont ralenties. Des renforts devraient arriver dans les heures qui viennent.

Contre la hausse du prix du gazole non routier

Les artisans du BTP veulent mettre la pression avant une réunion prévue ce lundi matin à Bercy avec le ministre de l'économie, Bruno Le Maire. Eux veulent désormais voir le Premier ministre, Édouard Philippe, après plusieurs réunions infructueuses ces derniers mois. Ils espèrent le faire changer d'avis sur la fin de l'avantage fiscal dont ils bénéficient sur le gazole non routier, ce qui aurait pour conséquence pour eux "de faire augmenter les prix de 60% d'ici 2022".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu