Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Action des "gilets jaunes" à Bergerac : chiffre d'affaires en berne et chômage partiel dans la zone commerciale

mardi 27 novembre 2018 à 9:16 Par Antoine Denéchère et Valérie Dejean, France Bleu Périgord

Entre le 17 et le 26 novembre, les "gilets jaunes" ont occupé quotidiennement les rond-points situés dans la zone commerciale de la Cavaille, à Bergerac. Résultat : les clients ont déserté les magasins, les chiffre d'affaires des commerces sont en forte baisse et il y a du chômage partiel.

Barrage filtrant des "gilets jaunes" à la Cavaille à Bergerac
Barrage filtrant des "gilets jaunes" à la Cavaille à Bergerac © Radio France

Bergerac, France

Zone de la Cavaille à Bergerac, les "gilets jaunes" ont levé (provisoirement ?) leurs barrages ce lundi soir, après avoir filtré, voire bloqué, les rond-points pendant onze jours. La soixantaine de commerçants de la zone (en incluant ceux de la route de Bordeaux) font leurs comptes et, sans surprise, ils ne sont pas bons. 

Selon les informations de France Bleu Périgord, le magasin Leclerc de la Cavaille a perdu 60 % de clients sur la période. Le magasin Intersport indique une baisse de 57% de sa fréquentation depuis le début du mouvement des "gilets jaunes". Conséquence logique : le chiffre d'affaires diminue : - 50 % à _Intersportselon Grégory Benouhab, directeur du magasin. Ce dernier préside également l'association des commerçants de la Cavaille à Bergerac : "certains commerces ne fonctionnent pas dut out. Après, le reste de la zone tourne au ralenti, on est sur des tendances de - 50 à -70% de chiffres d'affaires depuis samedi dernier. Même si, depuis, on est passés à des barrages filtrants qui ont permis une légère amélioration."_

Plus d'une centaine de salariés au chômage partiel la semaine dernière 

Le principal employeur de la zone, le supermarché Leclerc a mis près de la moitié de ses employés en chômage partiel, soit une centaine de salariés.  D'autres enseignes ont entamé des procédures similaires de chômage partiel.  "La zone est ouverte, nos commerces vous attendent, c'est aussi la survie des emplois de la zone et de nos salariés qui est en jeu", prévient Grégory Benouhab qui demande aux clients de (re)venir à la Cavaille, avec un argument en plus : "du coup, on maintient les promotions du Black Friday toute cette semaine".

Barrage filtrant des "gilets jaunes" à la Cavaille, à Bergerac  - Radio France
Barrage filtrant des "gilets jaunes" à la Cavaille, à Bergerac © Radio France - Macipsa Aït