Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

ADP : 700 manifestants bloquent le Terminal 2E à l'aéroport Roissy Charles De Gaulle

-
Par , France Bleu Paris

700 manifestants ont bloqué le terminal 2E à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle ce vendredi matin. Comme le week-end dernier, ils protestent contre le plan de la direction qui prévoit une baisse de salaire de tous les salariés d'ADP.

L'embarquement au terminal 2E a été bloqué pendant trois heures par des manifestants ce matin. (Photo d'illustration)
L'embarquement au terminal 2E a été bloqué pendant trois heures par des manifestants ce matin. (Photo d'illustration) © Radio France - Benjamin Illy

Quelques perturbations à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle ce matin. Près de 700 manifestants selon les syndicats, 450 selon la direction, ont bloqué l'accès à l'embarquement du terminal 2E pendant plus de trois heures. 200 manifestants se sont également mobilisés à Orly. Ils réclament le retrait du projet PACT (plan d'adaptation des contrats de travail). Le plan prévoit la baisse des salaires de tous les employés d'ADP. 

"Ça fait des mois que la colère monte, le résultat est là aujourd'hui"

"L'embarquement a été très fortement perturbé, je sais que ce n'est jamais agréable pour les passagers, mais la seule responsable, c'est la direction d'ADP."À 11h30, l'accès à l'embarquement n'est plus bloqué. Mais la circulation devant les terminaux est ralentie car un cortège de manifestant défilent à pied jusqu'au siège du groupe quelques kilomètres plus loin. "Cela fait des mois qu'on alerte la direction sur la montée en pression et la colère des salariés, elle ne nous a pas écouté, le résultat est là aujourd'hui" affirme Frédérick Lecoq, délégué CGT ADP. 

L'Unsa a d'ores et déjà déposé un nouveau préavis de grève du 1er au 5 juillet. Une réunion est prévue entre les syndicats et la direction la semaine prochaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess