Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Aéroport de Roissy : 62 maires franciliens demandent à Emmanuel Macron l'abandon du projet d'extension

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le projet d'agrandissement de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle ne fait toujours pas l'unanimité chez les élus d'Île-de-France. Une soixantaine de maires ont envoyé une lettre le 10 janvier dernier au président de la République pour lui demander l'abandon du projet de terminal T4.

Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Photo d'illustration
Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Roissy-en-France, France

Dans une lettre envoyée au président de la République le 10 janvier dernier, 62 maires d’Île-de-France, de tous bords politiques, réclament l'abandon du projet d'agrandissent de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle avec la création du futur terminal T4.

Cohérence entre le discours et les actes

Dans ce courrier, les élus rappellent au chef de l'État ses engagements pris pour lutter contre le réchauffement climatique, notamment sa déclaration devant l'assemblée générale des Nations Unies le 24 septembre dernier. "On ne peut pas dire : 'on est pour lutter contre le réchauffement climatique' et continuer à financer dans d'autres pays des infrastructures qui polluent", avait lancé Emmanuel Macron.

Pour ces maires, le président de la République doit faire preuve de cohérence dans ce cas et s'opposer à la construction d'un nouveau terminal à l'aéroport de Roissy. Le futur T4 prévu à l'horizon 2037 devrait entraîner "une augmentation de 40% du trafic aérien avec _500 vols supplémentaires par jour et 40 millions de passagers par an_". Sans oublier "une augmentation considérable des émissions de CO2 pour lesquelles la France a pourtant pris l'engagement de les réduire à 230 millions de tonnes d''équivalent CO2 d'ici 2037", écrivent les élus.

Un terminal pour répondre à la croissance du trafic

Pourtant ce nouveau terminal est indispensable au vue de la croissance du trafic aérien de 2% à 3% chaque année à Paris, selon le directeur général du groupe Aéroports de Paris. (+5,4% en 2019 à Roissy-Charles de Gaulle soit 76,2 millions de voyageurs). Et pour Edward Arkwright, la création d'un nouveau terminal n'est pas forcément synonyme de pollution atmosphérique supplémentaire. 

S'inspirer de l'abandon d'Europacity ?

Selon Azzedine Taïbi, le maire (PCF) de Stains, ça le sera forcément. Dans sa commune de 39 000 habitants, "située à trois kilomètres à vol d'oiseau de l'aéroport", "certains médecins [lui] disent qu'il y a de plus en plus de patients, y compris de jeunes enfants, qui ont des problèmes de respiration, des crises d'asthme etc..."

Alors, l'élu a tranché, tout comme les autres signataires de cette lettre : "Entre des perspectives de croissance hypothétiques et la protection du climat et de la santé de nos concitoyens, nous avons pour notre part choisi". Ils demandent à Emmanuel Macron d'en faire autant et d'abandonner ce projet de terminal, comme il a abandonné le projet contesté d'EuropaCity, en novembre dernier. 

Aéroport de Roissy : soixante maires franciliens demandent à Emmanuel Macron l'abandon du projet d'extension - Aucun(e)
Aéroport de Roissy : soixante maires franciliens demandent à Emmanuel Macron l'abandon du projet d'extension
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu