Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Aéroport : les chefs d'entreprise sont déjà dans l'après Notre-Dame-des-Landes

vendredi 19 janvier 2018 à 16:11 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

75 chefs d'entreprise de Loire-Atlantique se sont réunis, ce vendredi matin, pour commencer à préparer l'avenir après l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Ils fixent notamment des priorités en terme de liaisons aériennes, routières et ferroviaires.

Yann Trichard, le président de la CCI (à droite) avec deux des patrons qui ont participé à la réunion de ce vendredi
Yann Trichard, le président de la CCI (à droite) avec deux des patrons qui ont participé à la réunion de ce vendredi © Radio France - Marion Fersing

Loire-Atlantique, France

Pas question de se lamenter pour les chefs d'entreprise de Loire-Atlantique. Le projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes est abandonné depuis à peine deux jours qu'eux préparent déjà l'avenir, avec cette question : que faut-il faire pour que l'économie du grand ouest continue de se développer ? Ils sont 75 à s'être réunis à l'initiative de la Chambre de commerce et d'industrie de Nantes/Saint-Nazaire ce vendredi matin et ils ont déjà des propositions très concrètes.

Prolonger la ligne de tram, doubler le pont de Cheviré et faire passer la route Nantes-Savenay à 2x3 voies

La priorité absolue, c'est de moderniser l'aéroport de Nantes-Atlantique. "Il a 10 ans de retard", selon ces chefs d'entreprises qui, en guise de coup de pouce, voudraient bien voir baisser la taxe aéroportuaire. Il faut aussi améliorer ses accès : prolonger la ligne de tram et doubler le pont de Cheviré puisque la grande majorité des passagers et des entreprises qui utilisent l'aéroport sont installés au nord de la Loire. Ils voudraient aussi que le périphérique nantais soit amélioré et que la route entre Nantes et Savenay passe à 2x3 voies. 

Mettre l'aéroport de Roissy à deux heures de Nantes

Ensuite, il faut améliorer les liaisons avec l'aéroport de Roissy. Actuellement, il faut 3h30 pour y aller en train depuis Nantes et ces patrons veulent qu'on tombe à 2. C'est la seule solution, disent-ils, pour faire l'aller-retour dans la journée avec les grandes villes européennes. Il faut améliorer, aussi, les liaisons avec Rennes. Ils veulent le TGV ou, plus fou, un train ultra-rapide comme celui en projet en Californie. Ils imaginent également de meilleures connexions avec Saint-Nazaire et Angers pour dynamiser tout le territoire.

Des idées aussi pour la Zad

Les chefs d'entreprises ont aussi plein d'idée pour la Zad. Ils imaginent déjà la rebaptiser "zone d'activité durable" ou "zone d'apprentissage différend" pour y créer une sorte de Silicon Valley de l'agriculture et des énergies renouvelables.

Et puis, pour eux, il faut aussi développer l'IRT Jules Verne, l'institut de recherche technologique, qui est installé juste à côté de Nantes-Atlantique. Ils espèrent y attirer de nouvelles entreprises grâce à tout le travail déjà fait sur les matériaux de demain qui permettront d'alléger les avions.

Ces priorités, le président de la CCI ira les donner à Johanna Rolland ce samedi matin lors d'une réunion prévue sur l'après Notre-Dame des Landes.