Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Affaire des Maîtres laitiers du Cotentin à Méautis : le coup de gueule de La Confédération paysanne

lundi 27 août 2018 à 20:05 Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin

En réaction à l'arrêt de l'unité de production des Maîtres Laitiers du Cotentin à Méautis, la Confédération paysanne a publié un communiqué intitulé : "Chez les Maîtres Laitiers du Cotentin après l'euphorie, la désillusion..."

Les Maîtres Laitiers du Cotentin à Méautis
Les Maîtres Laitiers du Cotentin à Méautis © Radio France - katia Lautrou

Méautis, France

Selon la Confédération paysanne :  "les révélations sur la situation du site de Méautis ainsi que l'usine de Carhaix illustre le mirage de l'exportation 3 ans après la fin des quotas". Le syndicat agricole qui affirme que le marché laitier est aujourd'hui engorgé,  que la consommation de lait diminue et que les prix chutent. 

A Méautis, la chaîne de production de lait pour enfant dans l'usine des Maîtres Laitiers du Cotentin est à l'arrêt depuis un mois. Selon la direction il s'agit d'un problème technique qui entraîne des dépôts détectés par le client chinois Synutra. Problème qui n'a toujours pas été réglé. Le contrat de livraison de près de 700 millions de briquettes de lait par an signé pour 10 ans est donc à l'arrêt tout juste 1 an après les premiers envois vers la Chine. 

Mais au final ce qui se passe à Méautis n'étonne pas beaucoup le manchois Yves Sauvaget, de la Confédération Paysanne. Et il va plus loin selon lui les raisons du problème technique invoquées par Les Maîtres Laitiers du Cotentin ne sont pas les bonnes : "on nous ment, j'ai peine à croire que pour un problème comme celui là on arrête toute une chaîne de production, des gens compétents auraient pu résoudre ce problème au lieu de stopper toute la chaîne. Je pense que le souci est financier et que le groupe chinois Synutra n'est pas viable" 

Depuis le début de cette affaire, les Maîtres Laitiers du Cotentin parlent d'un problème technique et ne souhaitent pas réagir.