Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Affaire Thiol : le Tribunal de commerce nomme un administrateur provisoire

lundi 10 septembre 2018 à 15:51 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Le Tribunal de commerce a rendu sa décision concernant le dossier de la charcuterie Thiol à Mayenne. Il a décidé de nommer un administrateur provisoire.

Les locaux de l'entreprise Thiol à Mayenne.
Les locaux de l'entreprise Thiol à Mayenne. © Radio France - G.M

Mayenne, France

C'est une nouvelle étape dans cette affaire hors du commun qui concerne la charcuterie industrielle de Mayenne. Quatre mois après le retrait de l'agrément sanitaire et donc de l'arrêt de la production, les salariés espèrent retrouver un minimum d'activité. Ils sont 64 à venir chaque jour à l'entreprise, mais sans véritable tâche à effectuer. Avec la nomination d'un administrateur, Maître Erwan Merly installé à Rennes, la situation devrait évoluer.

Un soulagement pour les salariés

Les salariés attendaient la décision du Tribunal de commerce avec impatience. Ce n'est qu'en début d'après-midi que la nouvelle est tombée. Pour Laurent Chorin, délégué syndical Cfdt, "c'est un soulagement. Nous sortons d'un trou noir. Au bout de huit mois d'attente, voici enfin une réponse de l'administration. Tous les salariés soufflent un petit peu. Nous allons rencontrer cet administrateur et savoir quelles sont ses intentions."

Retrouver l'agrément sanitaire

Dans son ordonnance de référé, le Tribunal de commerce de Laval explique que "l'administrateur provisoire désigné (Maître Erwan Merly) dispose d'une mission générale limitée aux actes de conservation et d'administration courante et notamment en vue d'effectuer toutes les diligences pour parvenir à l'obtention de l'agrément sanitaire qui a été retiré [...]".