Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Agression de surveillants pénitentiaires : deux syndicats appellent à un débrayage à la prison de Valence

mardi 5 mars 2019 à 19:30 Par Nicolas Joly, France Bleu Drôme Ardèche

Le syndicat Force Ouvrière appelle les surveillants pénitentiaires à la grève générale ce mercredi après que deux gardiens ont été blessés par un détenu armé d'un couteau à Condé-sur-Sarthe (Orne) mardi. À Valence les syndicats Force Ouvrière et UFAP-UNSA appellent à un débrayage à la prison.

Les syndicats Force Ouvrière et UFAP-UNSA Justice appellent les surveillants de la prison de Valence à un débrayage ce mercredi
Les syndicats Force Ouvrière et UFAP-UNSA Justice appellent les surveillants de la prison de Valence à un débrayage ce mercredi © Radio France - Tommy Cattaneo

Les surveillants de pénitentiaires solidaires de leurs collègues de l'Orne. Le syndicat Force Ouvrière lance un appel à la grève générale dans les prisons au lendemain de l'agression de deux gardiens à Condé-sur-Sarthe (Orne) par un détenu radicalisé armé d'un couteau. Les deux victimes ont été hospitalisées, blessées au visage et au thorax. Leurs jours ne sont pas en danger

À Valence, les syndicats UFAP-UNSA Justice et Force Ouvrière appellent tous deux à un débrayage ce mercredi matin. Une soixantaine d'employés de la prison valentinoise commenceront leur service avec une quinzaine de minutes de retard. "Ça ralentira un peu le service", explique Louis Nicole, représentant FO à Valence.

Les surveillants s'étaient déjà mis en grève l'année dernière après l'agression de quatre gardiens à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) - Radio France
Les surveillants s'étaient déjà mis en grève l'année dernière après l'agression de quatre gardiens à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) © Radio France - Victor Vasseur

"Nous nous étions déjà mis en grève l'année dernière pour une agression similaire. Aujourd'hui c'est la même chose, ça prouve que rien n'a changé", constate-t-il. "Nous sommes la dernière roue du carrosse du ministère de la Justice."