Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

EN IMAGES | Agriculteurs : des actions dans le pays de Brest ce mercredi soir

mercredi 31 janvier 2018 à 21:37 Par Annaïg Haute et Thomas Lavaud, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Les agriculteurs finisteriens estiment que la grande distribution ne tient pas ses promesses dans le cadre des négociations annuelles sur les prix. Ils manifestent ce mercredi soir.

Le magasin Carrefours Iroise cible des premiers déversements
Le magasin Carrefours Iroise cible des premiers déversements © Radio France - Thomas Lavaud

Bretagne, France

Plusieurs dizaines de tracteurs ont convergé en début de soirée vers Saint-Renan, près de Brest. Ils s'etaient donnés rendez-vous à 20h pour se rendre ensuite en cortège vers leurs lieux d'actions.

"Il est où le pognon?"

A 21h, ils étaient au Carrefour Iroise, pour de premiers déversements. Les agriculteurs ont tagués les inscriptions : "Il est où le pognon ?" et "Une charte, ça se respecte", sur l'entrée principale

Les Jeunes agriculteurs de Plabennec et Lannilis se sont rassemblés devant le Géant pour une autre action. Ils ont déversés des pneus, des potimarrons  et des bottes de paille sur le parking.

Les agriculteur, les producteurs laitiers notamment, dénoncent les prix d'achat de leur production, qui ne leur permettent pas de vivre. Ils affirment que la grande distribution ne joue pas le jeu, alors que les négociations annuelles commerciales, qui fixent les prix se déroulent en ce moment, jusqu'à fin février.

Ce mercredi, le ministre de l'agriculture Stéphane Travert a présenté en Conseil dès ministre le projet de loi issu des états généraux de l'alimentation, qui doit permettre de mieux rémunérer les agriculteurs, en encadrant notamment les promotions. Mais les agriculteurs trouvent le texte insuffisant.

Les JA affirment qu'ils sont très déterminés, ils veulent peser sur les négociations annuelles qui durent jusqu'à fin février. - Radio France
Les JA affirment qu'ils sont très déterminés, ils veulent peser sur les négociations annuelles qui durent jusqu'à fin février. © Radio France - Thomas Lavaud