Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Aide alimentaire : des associations craignent la disparition des fonds européens

vendredi 7 décembre 2018 à 11:18 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord

Les quatre principales associations qui distribuent de la nourriture aux personnes en difficultés dans le Nord se mobilisent ensemble, pour sauver le fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD).

Le fonds européens d'aide aux plus démunis finance entre 30 et 40% des denrées distribuées, comme ici, aux Restos du cœur de Béthune.
Le fonds européens d'aide aux plus démunis finance entre 30 et 40% des denrées distribuées, comme ici, aux Restos du cœur de Béthune. © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Nord, France

Le FEAD (fonds européen d'aide aux plus démunis), ce sont 3,5 milliards d'euros, versés par l'Europe, pour six ans, dans tous les pays de l'UE. La France bénéficie de 500 millions.

Cet argent sert à acheter, dans des conditions très strictes, des denrées alimentaires que les associations distribuent ensuite aux personnes qui sont dans le besoin. Dans le pays aujourd'hui, 8,5 millions de personnes poussent la porte de ces associations pour manger à leur faim.

30 à 40% de l'aide alimentaire

Selon les associations, ce fonds européen apporte 30 à 40% de la nourriture distribuée. Dans le Nord, quatre associations se mobilisent dès aujourd'hui, inquiètes de voir l'Europe faire disparaître le FEAD : la Croix Rouge, le Secours populaire, la Banque alimentaire et les Restos du cœur.

L'actuel FEAD court jusqu'en 2020, et il a fallu une forte mobilisation des associations en 2014 pour qu'il soit renouvelé. L'inquiétude est donc la même pour la prochaine enveloppe 2020-2026.

ECOUTEZ : le dossier de France Bleu Nord, consacré au FEAD