Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Aide Sociale à l'Enfance en Mayenne : l'avenir des lieux de vie s'assombrit

-
Par , France Bleu Mayenne

En Mayenne, près de 986 enfants sont pris en charge par l'Aide Sociale à l'Enfance. Beaucoup d'entre eux bénéficient d'un accueil dans des "lieux de vie", très importants pour eux. Malgré tout, leur avenir n'est pas garanti. Explications.

Aide sociale à l'enfance (illustration)
Aide sociale à l'enfance (illustration) © Maxppp - RIEDINGER Philippe

Département Mayenne, France

En Mayenne, beaucoup d'enfants sont en difficultés familiales et scolaires. 986 jeunes sont d'ailleurs pris en charge par l'Aide Sociale à l'Enfance. L'ASE a pour objectif d'accompagner les parents mais aussi de prendre en charge certains jeunes mineurs et majeurs jusqu'à 21 ans.  

Ce vendredi, les élus du conseil départemental ont voté le budget primitif 2020 : pas moins de 36 millions d'euros seront investis au service "de la protection des enfants et des familles" car sur le terrain les difficultés persistent. Et notamment dans les lieux de vie. Ce sont des structures gérées par des associations ou des gestionnaires privés, que le département soutient. Sept enfants maximum sont accueillis par lieux de vie.

Dans le département aujourd'hui, il n'y en a plus que deux : à Villaines-la-Juhel et Saint-Georges-sur-Erve. Celui de Saint-Hilaire du Maine a déjà fermé. "C'est un modèle économique difficile parce qu'il faut déjà beaucoup de personnels pour entourer ces jeunes. Ils sont par "exemple en situation de handicap, montrent des problèmes psychologiques ou psychiatriques, avec donc un accompagnement renforcé" explique l'élue. 

La difficulté à trouver des porteurs de projets pour ces lieux de vie assombrit aussi l'avenir de ces structures pourtant très utiles. Un plan national sur la protection de l'enfance verra le jour dans quelques mois. La Mayenne s'est déjà portée candidate pour expérimenter ses préconisations.

En Mayenne, 271 familles accueillent des jeunes en difficultés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu