Économie – Social

Air France dit bye bye à Calvi

Par Patrick Vinciguerra, France Bleu RCFM mardi 31 janvier 2017 à 9:11

Air France menace de quitter l'aéroport de Calvi-Santa Catalina
Air France menace de quitter l'aéroport de Calvi-Santa Catalina

La direction de la compagnie aérienne a annoncé vendredi la fermeture de l'escale de Calvi. Au total, huit postes à temps plein pourraient être supprimés dans les prochaines semaines à l'aéroport Santa Catalina. La CGT se mobilise, le président de l’Office des transports s’en mêle…

Air France veut quitter le ciel de Balagne. Première étape : la fermeture de son comptoir à l’aéroport de Calvi. Huit postes seraient menacés, des postes que la compagnie veut redéployer sur Nice, Paris-Orly, Ajaccio et Bastia. La CGT condamne cette décision et appelle la population balanine, les élus locaux et les salariés d’Air France à se mobiliser. François Gaspari, le délégué CGT d’Air France en Corse...

François Gaspari, délégué CGT Air France, appelle à la mobilisation

Le président de l’Office des transports de la Corse, Jean Félix Acquaviva, qui était hier en déplacement en Balagne, s’est immédiatement emparé de la question. Outre une enveloppe de trois millions et demi d’euros pour aménager les infrastructures, il a rencontré le personnel au sol d’Air France, dont les salariés menacés de perdre leur poste au comptoir d’accueil calvais. La compagnie nationale devrait acter sa décision le 22 février. Mais pour Jean Félix Acquaviva, cette décision irait à l’encontre du contrat de service public qui lie Air France à la CTC, la collectivité participant au financement de l'escale balanine. Il demande en conséquence à la compagnie de suspendre son projet.

Pour Jean-Félix Acquaviva une solution doit être trouvée au plus tôt