Économie – Social DOSSIER : LGV Paris-Bordeaux

Air France ne craint pas l'arrivée de la LGV Bordeaux Paris

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde lundi 20 avril 2015 à 19:03

Air France représente 50% de l'activité de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac
Air France représente 50% de l'activité de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac © ADBM_APPA

Le compte à rebours est lancé pour l'arrivée de la ligne à grande vitesse qui mettra Bordeaux à 2h de Paris en 2017. Avec 20 vols quotidiens pour Orly et Roissy, Air France s'y prépare et se veut même agressive.

Même pas peur ! C'est le sentiment exprimé par Air France, ce lundi à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, à un peu plus de deux ans de l'arrivée de la LGV qui mettra Bordeaux à 2h de Paris. La compagnie aérienne française a présenté sa nouvelle offre commerciale pour les vols intérieurs Hop - Air France . Et il s'agit d'anticiper, de contrer, et même d'arracher des parts de marché , face au train vers Paris, et face au co-voiturage, au train, et à l'autocar (quand les lignes seront lancées avec la loi Macron) partout en France.

La politique d'Air France se veut "agressive" selon les termes du PDG Frédéric Gagey. Il avance des prix attractifs : 49 euros pour le prix d'appel désormais d'un aller simple partout en France depuis Bordeaux.

"on a de grands espoirs pour Bordeaux" dit le PDG d'Air France

Air France reconnaît - à demi-mots - qu'il y aura forcément de la casse , car le seuil critique pour perdre des passagers au profit de la SNCF, c'est justement 2h en train entre deux villes, comme ce sera le cas pour réaliser un Bordeaux/Paris en 2017. Mais Air France est sûre de ses atouts : son expérience et la fréquence notamment de la navette vers Orly, ou de la liaison vers Roissy Charles de Gaulle. Deux-cents grosses entreprises et 3500 PME du Sud Ouest sont aujourd'hui abonnées.

Un optimisme que les syndicats observent avec vigilance. *Deux-cents emplois sur 350 ont été perdu à Strasbourg avec l'arrivée de la LGV * et la concurrence féroce des aéroports allemands proches.

La direction de l'aéroport de Bordeaux Mérignac observe aussi avec attention cette évolution . Air France représente 50% de son activité (440 vols par semaine et un million de passagers par an pour Orly notamment, et 350 emplois sur un total de 1200 emplois. L'aéroport prépare déjà la parade en agrandissant le terminal Billi.