Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Air France stoppe sa liaison entre Clermont-Aulnat et Paris-Orly

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Air France l'annonce dans son prochain programme de vols pour la rentrée de septembre, elle ne reprendra pas la liaison entre l'aéroport de Clermont-Aulnat et celui de Paris-Orly. La compagnie maintient en revanche quatre rotations quotidiennes avec Roissy-Charles-de-Gaulle.

Un avion de HOP au départ de l'aéroport de Clermont Aulnat
Un avion de HOP au départ de l'aéroport de Clermont Aulnat © Radio France - Emmanuel Moreau

Arrêtés avec le confinement, les vols Clermont-Ferrand - Orly ne figurent donc plus dans le prochain programme de vols d'Air France. En pleine restructuration et réflexion sur ses vols intérieurs, la compagnie a fait le choix de garder son centre de maintenance HOP à Aulnat, mais pas ses dessertes avec Orly. 

Restent quatre rotations quotidiennes avec Charles-de-Gaulle, moins appréciées des voyageurs qui se rendent à la capitale puisque les vols arrivent dans un terminal éloigné, avec un temps de transfert vers le centre de Paris aussi long que le vol lui-même.

La piste d'un sous-traitant

La semaine dernière, le sénateur Les Républicains du Puy-de-Dôme, Jean-Marc Boyer s'entretenait au sénat avec la présidente du groupe Air France - KLM. Son objectif était alors de maintenir au moins deux allers-retours quotidien avec Orly sur les quatre existants. 

Aujourd'hui il y a deux pistes de travail : "Air France est en train de voir s'il y a possibilité d'avoir un sous-traitant pour mettre des avions à disposition sur cette ligne, et puis j'ai appelé Laurent Wauquiez pour voir si la Région a des possibilités d'intervention aussi."

Le sénateur assure que la ligne est rentable à condition de redimensionner les rotations avec de plus petits avions. Jean-Marc Boyer qui dans le cadre des lignes d'aménagement du territoire n'exclut pas la possibilité d'une liaison subventionnée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess