Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Air France va supprimer 7.580 postes au sein de la compagnie et de sa filiale Hop!

-
Par , France Bleu

La direction du groupe Air France a annoncé ce vendredi soir la suppression de 7.580 postes au sein de la compagnie et de sa filiale régionale Hop! d'ici fin 2022.

Air France prévoit de supprimer 7.580 postes d'ici fin 2022.
Air France prévoit de supprimer 7.580 postes d'ici fin 2022. © Maxppp - SOEREN STACHE

7.580 postes vont être supprimés chez Air France : c'est ce qu'a annoncé la direction de la compagnie ce vendredi soir "pour faire face à la crise du Covid-19 qui frappe durement le groupe". Déclaration à l'issue de réunions avec les représentants du personnel des deux compagnies.

Plan présenté fin juillet

6.650 emplois seront supprimés au sein de la compagnie française sur 41.00 CDI équivalents temps plein, soit 16% de ses effectifs. Un peu plus de la moitié doit être supprimée via des départs non remplacés. La direction compte également sur des "dispositifs de départs privilégiant les mesures de volontariat, d'aménagement de fin de carrière et de mobilité professionnelle et géographique". 1.020 postes sur 2.420 vont disparaître chez Hop!, a aussi indiqué la direction. 

Mais selon les syndicats, le court-courrier, drastiquement réduit, pourrait être soumis à des départs contraints, faute de départs volontaires suffisants ou d'acceptation d'une mobilité géographique. 

Dans un message adressé aux salariés, le patron de la compagnie a souligné "le caractère exceptionnel de la crise". "Face à la dégradation importante et durable de nos marchés sur l'ensemble des réseaux, et surtout sur le court-courrier qui accumule déjà des pertes depuis plusieurs années, face à la concurrence des low-cost, aux changements de comportement de nos clients, le groupe Air France, dont Hop!, doit se transformer et se reconstruire rapidement", a expliqué Pierre-Olivier Bandet.

Ce "plan de reconstruction" sera présenté fin juillet, avec celui du groupe Air France-KLM. Selon la direction, le niveau d'activité de 2019 "ne reviendra pas avant 2024".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess