Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

AirBnB reverse 2,5 millions d'euros de taxe de séjour en Bretagne

En 2019, l'entreprise américaine AirBnB a reversé plus de 2,5 millions d'euros de taxe de séjour en Bretagne. 240.000 euros reviennent à la ville de Saint-Malo et 210.000 à la métropole de Rennes.

Location de gîte AirBnB
Location de gîte AirBnB © Maxppp - Alexandre MARCHI

L'entreprise de logement communautaire américaine AirBnB fait le bilan de son année 2019. A la fin décembre, elle dit avoir reversé 58 millions d'euros de taxe de séjour aux villes françaises. Le montant alloué aux collectivités semble avoir doublé par rapport à l'année passée (24 millions d'euros en 2018). En Bretagne, l'entreprise a versé 2 588 100 € de taxe de séjour. 

Le Finistère en tête

Parmi les départements bretons, c'est le Finistère qui touche la taxe de séjour la plus élevée (799.700 €), suivi de l'Ille-et-Vilaine (681.500 €). Deux villes se distinguent dans ce département : Saint-Malo (240.000 €) et Rennes (210.000 €). Viennent ensuite le Morbihan (648.000 €) et les Côtes-d'Armor (458.200 €). 

La taxe de séjour est une taxe sur les séjours perçue par les collectivités de la part des touristes ou d'entreprises lors d'un hébergement à titre payant (hôtels, campings, locations saisonnières, etc). La taxe de séjour est une ressource pour les communes qui peuvent réinvestir cet argent dans le patrimoine. Pour l'année 2019, les trois collectivités ayant reçu les plus importants montants de taxe de séjour de la part d'Airbnb sont la ville de Paris (15,3 millions d'euros), ainsi que les métropoles de Marseille (2,3 millions d'euros) et Nice (1,8 millions d'euros)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu