Économie – Social

Bordeaux : Airbnb séduit de plus en plus

Par Aurélie Bambuck, France Bleu Gironde mardi 1 novembre 2016 à 4:00

Capture d'écran site observatoire Airbnb
Capture d'écran site observatoire Airbnb

Avec 6 000 logements disponibles sur Airbnb, Bordeaux fait partie des villes les plus dynamiques sur la plateforme de location de logements de particuliers. Un succès qui suscite également de nombreuses critiques.

Airbnb n'en finit plus de séduire les bordelais en particulier. 6 000 hébergements sont disponibles sur la plateforme dans la capitale girondine et son agglomération. Bordeaux fait ainsi parti des villes les plus dynamiques derrière Paris. Mais le succès de la plateforme est vivement critiqué.

La création d'un observatoire pour mieux mesurer l'ampleur du phénomène

C'est le conseiller municipal de Bordeaux, Matthieu Rouveyre, qui est à l'origine de la création de cet observatoire. Depuis le mois de mars, l'élu d'opposition étudie le développement de la plateforme dans la capitale girondine, il en retire une hypothèse

Plus il y a d'offres sur Airbnb, moins il y a de logements pour habiter en ville.

Mais cette hypothèse n'est pas vérifiée par les professionnels de l'immobilier.

Sur des locations à des étudiants, des couples, des familles, sur le long terme, il n'y a pas aujourd'hui de concurrence Airbnb. — Catherine Coutellier, présidente de l'Unis Aquitaine

Dans un marché de la location traditionnellement tendu, les professionnels constatent surtout qu'Airbnb propose des offres à court terme. C'est la location saisonnière qui est concernée. Stéphanie Nazac en profite avec son agence spécialisée dans le centre de Bordeaux, elle diffuse ses annonces sur Airbnb." On se rend compte au final qu'il y a très de peu de propriétaires qui auraient pu mettre leur appartement en location traditionnelle. On a des propriétaires comme des retraités qui ont une résidence secondaire et qui mettent leur résidence principale à la location saisonnière, on a également des propriétaires qui souhaitent mettre en location à court terme un petit studio. Ils peuvent ainsi se réserver des semaines pour un enfant étudiant."

Reportage sur le succès critiqué d'Airbnb à Bordeaux

Airbnb préfère la complémentarité à la concurrence

La plateforme met en avant son bon bilan à Bordeaux avec ses 6 000 logements. Le site se défend de toute concurrence avec le marché du locatif et les hôtels. Ainsi le directeur d'Airbnb France, Emmanuel Marill argumente : "En moyenne ces logements sont loués 27 nuits par an, c'est donc très clairement du revenu complémentaire".

Un hôte bordelais gagne 2 100 euros par an , on est loin de faire une concurrence frontale à l'hôtellerie ou au logement locatif.

Emmanuel MARILL, directeur d'Airbnb France