Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Airbus maintient son chiffre d'affaires en ce début d'année, les commandes sont en forte baisse

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le géant aéronautique publie ses résultats du premier trimestre ce jeudi matin. Le chiffre d'affaires reste quasiment stable par rapport à l'année dernière, avec même un bénéfice net pour début 2021. Mais les commandes sont en baisse.

Airbus (illustration)
Airbus (illustration) © Maxppp - Vincent Isore

Les résultats du début d'année pour Airbus viennent de tomber. Le constructeur aéronautique européen enregistre, au premier trimestre 2021, un chiffre d'affaires de 10,5 milliards d'euros, quasiment le même que l'année dernière à la même période (10,6 milliards d'euros en 2020).

Ces résultats sont marqués par la crise sanitaire qui plombe le secteur aérien depuis plus d'un an. Mais le groupe toulousain parvient tout de même à obtenir un bénéfice net de 362 millions d'euros au premier trimestre, contre une perte nette de 481 millions un an plus tôt. 

Malgré ces "bons résultats" sur les trois premiers mois de l'année, "le premier trimestre montre que notre secteur n'a pas encore surmonté la crise et que le contexte de marché demeure incertain", estime le président exécutif d'Airbus Guillaume Faury, dans un communiqué du groupe.

Une forte baisse des commandes

Airbus a livré 125 avions commerciaux depuis janvier, soit trois de plus que l'année dernière. Les revenus liés à ces avions commerciaux ont baissé de 4% précise le constructeur. Airbus a réussi, malgré tout, à éviter tout licenciement sec. 

Les commandes, elles, sont en forte baisse avec une centaine d'annulations en un an. En ce début d'année, Airbus enregistre 39 commandes d'avions commerciaux, contre 356 l'année dernière à la même période.

L'avionneur européen maintient ses prévisions inchangées pour 2021, tablant notamment sur un nombre de livraisons d'avions au moins équivalent à celui de l'an passé (566 appareils), et sur un bénéfice opérationnel ajusté de deux milliards d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess