Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Airbus conserve un très beau carnet de commandes" rappelle un expert aéronautique

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

L'industrie aéronautique est secouée par la crise du coronavirus, qui s'éternise. Mais l'expert Michel Polacco juge que l'avionneur Airbus, basé à Toulouse, s'en sort mieux que son concurrent américain Boeing.

Un Airbus A350 vole au-dessus d'un Boeing 737, lors du salon aéronautique du Bourget 2019.
Un Airbus A350 vole au-dessus d'un Boeing 737, lors du salon aéronautique du Bourget 2019. © Maxppp - Xinhua News Agency/Newscom

Pendant la crise du coronavirus, la guerre commerciale continue entre Airbus et Boeing. Mais l'avionneur européen s'en sort mieux que l'Américain, juge l'expert aéronautique Michel Polacco, ce lundi 1er mars sur France Bleu Occitanie.

"Il est clair qu'Airbus tire mieux son épingle du jeu en matière d'avions civils" explique le spécialiste, mais il rappelle que les deux avionneurs travaillent aussi sur les domaines militaires et spatiaux, et qu'aucun ne se détache particulièrement.

Airbus a livré plus d'appareils que Boeing en 2020

Il rappelle qu'en 2020, Airbus a livré "560 avions sur 800 prévus", et que "le carnet de commandes n'a quasiment pas diminué". Boeing, de son côté, a assuré la livraison de quatre fois moins d'appareils qu'Airbus, seulement 137.

Il faut dire aussi que Boeing souffre d'une image particulièrement écornée, après les problèmes rencontrés par le 737-Max. "Boeing a commis des erreurs" avec cet appareil, qui a une image "négative", juge Michel Polacco, qui rappelle cependant que "tous les constructeurs peuvent avoir un jour un problème avec un avion".

Airbus a su moderniser son catalogue

Selon l'expert, Airbus s'en sort mieux aussi, car il possède un catalogue actualisé. Ses plus anciens modèles, vieux d'une trentaine d'années, ont été "modernisés", au contraire de Boeing, qui a raté ses mises à jour.

En ce qui concerne les aides publiques, Michel Polacco rappelle que "les deux systèmes sont très différents entre la France et l'Europe". Certes, Airbus a reçu des aides publiques, mais Boeing a reçu "des commandes d'Etat gigantesques", que ce soit des appareils civils ou militaires. Dans les deux cas, "ce sont des entreprises stratégiques, donc hors de question que l'une ou l'autre disparaisse".

Une chaîne d'assemblage A321 à Toulouse ?

Dans ce contexte, "Airbus résiste bien" estime Michel Polacco, qui rappelle que les actions de l'avionneur "ont très bien repris" en Bourse. "Airbus a un très très beau carnet de commandes", et il suppose que ceux qui ont perdu leur emploi avec la crise le retrouveront certainement après.

D'autant plus que certains modèles vont voir leur production augmenter, notamment l'A321, dont une chaîne d'assemblage doit être installée à Toulouse. Dans le monde, "il faut en produire 60 par mois, ce qui est gigantesque".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess