Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Airbus n°1 mondial : bonne nouvelle pour AMB à Bussière-Dunoise

-
Par , France Bleu Creuse

Airbus est repassé numéro un mondial de l'aéronautique cette année et c'est une bonne nouvelle pour l'entreprise creusoise AMB (Ateliers Mécaniques de Bussière) qui fabrique des pièces de précision pour l'aviation à Bussière-Dunoise.

Capture d'écran Google Maps
Capture d'écran Google Maps

Airbus passe numéro un mondial dans le secteur de l'aéronautique en 2019 et c'est une bonne nouvelle pour l'économie creusoise. Avec plus de 860 appareils livrés en 2019, Airbus redevient le premier constructeur devant son concurrent américain Boeing. 

Ce qui implique des retombées économiques pour les équipementiers et les sous-traitants qui travaillent pour le groupe. C'est le cas d'AMB (Ateliers Mécaniques de Bussière), spécialisée dans la micro-mécanique à Bussière-Dunoise. L'entreprise creusoise fabrique des pièces de précision pour l'aviation et les vend à des équipementiers sous-traitants d'Airbus.  

Des confirmations de commandes pour les années à venir 

Pour le moment l'impact est encore flou pour AMB qui emploie 44 personnes. "Mais il sera forcément bon" explique Sébastien Jean, directeur général d'AMB à Bussière-Dunoise. "C'est une très bonne nouvelle pour nous, l'activité et les commandes à venir" poursuit-il. Comme la société creusoise fonctionne avec des commandes prévisionnelles, il n'y aura pas de commande supplémentaires mais plutôt des confirmations et des concrétisations de commandes. Ces dernières ont été régulièrement décalées en raison d'une baisse de besoin dans l'aéronautique en cette fin d'année.

Par ailleurs, l'entreprise creusoise se développe encore et compte embaucher 2 à 3 personnes cette année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess