Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Airbus supprime plus de 1.000 postes en Loire-Atlantique, 16% des effectifs

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Loire Océan

Le constructeur européen Airbus annonce ce jeudi à ses salariés la suppression de plus d'un millier de postes sur les sites de Nantes et Saint-Nazaire. Cela représente 16% des effectifs. Un comité d'entreprise européen se tenait ce jeudi matin.

L'avionneur européen annonce plus de 1.000 suppressions de postes en Loire-Atlantique
L'avionneur européen annonce plus de 1.000 suppressions de postes en Loire-Atlantique © Maxppp - BERTRAND BECHARD

La direction d'Airbus annonce ce jeudi en comité d'entreprise européen la suppression de 484 postes à Bouguenais près de Nantes, 386 à Montoir-de-Bretagne près de Saint-Nazaire et 201 chez Stelia Aérospace, filiale d'Airbus, à Saint-Nazaire. Cela représente 1.071 postes sur les 6.000 en Loire-Atlantique, soit plus de 16% des effectifs. 

"Très peu d'intérimaires à Nantes"

"Un chiffre très élevé", a commenté à la sortie Xavier Daheron, délégué syndical CFE-CGC. "Nous avions très peu d'intérimaires à Nantes avant le Covid, donc un taux de flexibilité très faible. On prend de plein fouet les répercussions du Covid : la baisse des cadences de 40 % - et donc de notre charge de travail - vient percuter directement les effectifs inscrits de l'établissement. A Saint-Nazaire, il y avait 650 intérimaires avant la crise, une majorité de ces intérimaires sont partis ou vont partir à l'échéance de leur contrat. Ça fait autant de postes d'inscrits "Airbus" en moins à supprimer. C'est en tout cas comme ça que la direction l'a appréhendé."

"Un chiffre très élevé", a commenté Xavier Daheron, délégué syndical CFE-CGC chez Airbus
"Un chiffre très élevé", a commenté Xavier Daheron, délégué syndical CFE-CGC chez Airbus © Radio France - Fanny Ohier

5.000 emplois concernés en France

A Toulouse, 3.378 postes vont être supprimés chez Airbus. Environ 2.400 dans les usines et un millier au siège de l'avionneur.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Au total, 15.000 emplois sont concernés dans le monde, dont 5.000 en France. Selon le syndicat CFTC, ce plan doit concerner "deux tiers de cols blancs et un tiers de cols bleus". Ce plan de suppression de postes intervient dans un contexte économique très compliqué pour l'aéronautique, en raison de la crise sanitaire. L'avionneur a deux usines et de nombreux sous-traitants en Loire-Atlantique. 

Fin 2019, Airbus comptait environ 135.000 postes dans le monde, dont 49.000 en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess