Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

L'UFC Que Choisir alerte sur des chargeurs de portables dangereux

-
Par , France Bleu

Après une batterie de tests en laboratoire, l'UFC Que Choisir alerte sur les dangers présentés par des chargeurs de portable et demande à la Direction de la consommation et de la répression des fraudes de faire retirer les produits dangereux des rayons.

Les chargeurs les plus dangereux peuvent provoquer un début d'incendie
Les chargeurs les plus dangereux peuvent provoquer un début d'incendie - UFC Que Choisir

L'UFC Que Choisir a testé en décembre dernier 20 modèles de chargeurs de portable, et quatre seulement se sont avérés conformes aux normes de sécurité. L'association a relevé des défauts de marquage obligatoire et l'absence d’instructions de sécurité, mais aussi des manques de conformité aux normes électriques, qui peuvent présenter de graves dangers pour les utilisateurs. Plus de la moitié des chargeurs examinés présente un risque avéré.

Les chargeurs, souvent responsables d'incendies domestiques

L'UFC Que Choisir souligne qu'il n'existe pas en France de données chiffrées précises sur le nombre d'accidents provoqués par des chargeurs de portables. Mais aux Pays-Bas, la fédération des assureurs a déterminé en 2017 que plus de la moitié des incendies domestiques était due à un chargeur de smartphone

Eviter de charger son portable toute la nuit

L'UFC Que Choisir recommande aux consommateurs de ne pas laisser leur portable se charger toute la nuit. Ces chargeurs risquent d'endommager leur téléphone, de provoquer une électrocution ou pire, un départ de feu. Et elle conseille à ceux qui ont un chargeur répertorié comme dangereux de prendre contact avec le vendeur qui doit le remplacer dans un délai de trente jours. L'association fournit, sur son site, un modèle de lettre à envoyer. Parallèlement, elle demande à la DGCCRF (Direction de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes) de retirer les chargeurs dangereux du marché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu