Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Alerte canicule: le CCAS de Belfort en première ligne

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Comme à chaque fois que le plan alerte canicule est activé, le CCAS de Belfort a mis en place ce mardi son dispositif téléphonique. Tous les jours, les personnes inscrites sur le "registre des personnes vulnérables" sont appelées. Il s'agit de prendre de leurs nouvelles pour intervenir au cas où.

Les infirmières du CCAS de Belfort téléphonent tous les jours pendant l'alerte canicule
Les infirmières du CCAS de Belfort téléphonent tous les jours pendant l'alerte canicule © Radio France - Emilie Pou

Belfort, France

L'alerte canicule niveau 3 a été activée dans le Territoire de Belfort par la préfecture et comme à chaque fois, le centre communal d'action sociale de Belfort active lui aussi son dispositif. Depuis ce mardi, les personnes inscrites sur le registre des personnes vulnérables sont appelées quotidiennement. Les infirmières du CCAS prennent de leur nouvelles et agissent en cas de besoin. 

On vérifie s'il n'y a pas un état de fatigue anormal

"On évalue d'abord l'état de la personne, et au fur et à mesure des appels on voit si il y a un état de fatigue anormal ou une incohérence dans les propos, car cela veut dire que les personnes sont à un niveau où le corps commence à souffrir au niveau de l’hydratation" explique Karen Sengler l'infirmière coordinatrice du CCAS de Belfort. " Si ça ne va pas ou si la personne ne répond pas, on se rend sur place ou on fait appel à la police municipale" ajoute Sylvie Garnier, la responsable du service autonomie. 

L'écriteau a été posé sur une des tables du CCAS de Belfort - Radio France
L'écriteau a été posé sur une des tables du CCAS de Belfort © Radio France - Emilie Pou

Des personnes sans famille et isolées très vulnérables

258 personnes sont inscrites sur ce registre à Belfort dont 23 personnes vraiment isolées (c'est à dire qui n'ont pas de service de portage de repas ou d'aides à domicile qui passent les voir chaque jour). Vous pouvez vous inscrire ou inscrire un de vos proches sur ce registre, c'est encore possible au 03.70.04.81.91. 

L'infirmière coordinatrice du CCAS, Karen Sengler fait partie de ceux qui passent les coups de fil

Choix de la station

France Bleu